Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Julien Denormandie qui l'a dit...

Secrétaire d'Etat chargé de la politique du logement, Julien Denormandie est interrogé par Léa Salamé le 31 janvier 2018 sur France Inter : "Il y a combien de gens qui ont dormi dehors cette nuit ?". Sa réponse est délirante : "une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France pour être très précis ".

Source : France Inter, 31 janvier 2018 Votez! 1 vote(s)

François Hollande
"Il vaut mieux avoir une cravate de travers et une pensée droite, que l'inverse !". C'est ce qu'a dit François Hollande le 13 juin 2018 devant des enfants dans l'émission "Au Tableau" sur C8.
Lire la suite
Ségolène Royal
Commentant les résultats du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, elle déclare sur C News le mardi 25 avril, deux jours après les résultats : "Je pense que c'était une bonne surprise dimanche soir parce que notre candidat était en tête". Rappelons que S. Royal est alors membre du PS, parti qui soutient officiellement... Benoit Hamon! (candidat arrivé en 5ème position)
Lire la suite
François Bayrou
François Bayrou déclare sur BFM le 7/09/2016 qu'il veut faire "barrage aux puissances de l'argent qui orchestrent en sous-main la montée en puissance de l'ancien employé de la banque Rotschild". Quelques mois plus tard, soutien d'Emmanuel Macron, il accompagne ces puissances de l'argent!
Lire la suite
Edouard Philippe

"Ce n'est pas parce ça souffle qu'il faut changer de cap!" Voici ce que déclarait Edouard Philippe au journal de France 2 le 18 novembre 2018 en pleine crise des "Gilets jaunes". En particulier, il réaffirmait son intention de ne pas surseoir à la mise en place d'une nouvelle taxe sur les carburants. Il rejetait en particulier l'idée d' "un gouvernement qui changerait de pied en permanence, qui zigzaguerait au gré des difficultés".

Quelques mobilisations (et débordements) plus tard, il était obligé le 3 décembre d'annoncer la suspension de l'application pour 6 mois, puis son gel définitif.

Lire la suite
Florence Parly
"Beaucoup de pays sont confrontés à cette situation : avoir livré des armes à d'autres pays alors que ces armes n'étaient pas censées être utilisées". Voici comment réagissait Florence Parly, ministre des armées, sur France Inter à la polémique sur l'utilisation au Yémen par l'Arabie Saoudite d'armes fabriquées par la France. C'est effectivement une condition courante dans les contrats de fourniture d'armes : "Défense d'utiliser!"
Lire la suite
Jawad Boudaoud
Lors de son procès pour avoir hébergé des terroristes de Daech : "Posé sur mon balcon, avec vue sur le Stade de France, en train de me fumer un gros joint de beuh. J’ai mangé un sandwich escalope boursin – j’en ai même donné un morceau à mon chien – et j’ai regardé un film sur Netflix. Vous pensez vraiment que je savais que je venais de laisser des terroristes dans mon appartement?"
Lire la suite
Laurent Wauquiez
« Nicolas Sarkozy, il en était arrivé au point où il contrôlait les téléphones portables de ceux qui rentraient en conseil des ministres. Il les mettait sur écoute pour pomper tous les mails, tous les textos, et vérifier ce que chacun de ses ministres disait au moment où on rentrait en conseil des ministres » Voici ce que déclarait Laurent Wauquiez en février 2018 dans un cours à l'école de management de Lyon, dans un enregistrement diffusé à son insu!
Lire la suite
Richard Ferrand
En pleine tempête concernant un possible conflit d'intérêt entre son poste à la tête des Mutuelles de Bretagne et le fait que ces mutuelles aient signé un contrat immobilier avec la SCI de sa compagne, il déclare «Je ne suis ni marié, ni pacsé. ». Mais un acte officiel atteste du contraire. En février dernier, la SCI de sa compagne, Sandrine Doucen, a procédé à un changement d’actionnariat. Le document précise que Sandrine Doucen a «conclu un pacte civil de solidarité avec Monsieur Richard William Ferrand, suivant acte reçu par Maitre Queinnec, notaire à Brest, le 2 janvier 2014». Un trou de mémoire bien embarrassant pour Richard Ferrand!
Lire la suite