Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Agnès Buzyn qui l'a dit...

Sur LCI le 4 juillet au matin, Agnès Buzyn est interrogée sur la date de l’annonce du plan contre la pauvreté. Elle aura lieu «en théorie la semaine prochaine», annonce la ministre de la Santé, qui ajoute : «Ça dépend peut-être aussi des matchs de l’Équipe de France [de football], parce qu’il faut de la disponibilité. Normalement ce plan devrait être présenté autour du 10 juillet mais nous verrons si l’équipe de France est en demi-finale ou pas.» C'est sûr que la pauvreté peut attendre les résultats d'un match de foot!

Source : Libération, 5 juillet 2018 Votez! 1 vote(s)

Manuel Valls
"J'ai toujours été loyal dans ma vie politique, toujours", assurait Manuel Valls le 31 août 2016, au micro de BFMTV, le lendemain de la démission d'Emmanuel Macron de son gouvernement. Il rappelait à ce dernier ses principes "tout à fait essentiels" à l'engagement politique et promettait pour sa part de continuer à faire preuve de loyauté en toute circonstance. Patatras! Le 29 mars 2017, contrairement à l'engagement signé lors de sa participation à la primaire de la gauche et réaffirmé lors de deux débats télévisés, il soutient Emmanuel Macron (si, si...) contre Benoit Hamon, le vainqueur de la primaire!
Lire la suite
François Hollande
"Aujourd'hui, je suis à deux doigts d'être aimé !" déclare François Hollande début mai 2017 au Nouvel Observateur alors que son mandat touche à sa fin. Pas mal pour le président le plus impopulaire de la Viè République!
Lire la suite
Jean-Christophe Lagarde
"Mais aujourd'hui vous avez plus de la moitié de la population à Mayotte qui est là clandestinement". Voici ce que déclare Jean-Christophe Lagarde le 13 mars 2018 sur France Info, alors que la contestation fait rage. Mais les chiffres de l'INSEE contredisent formellement cela. En 2017, Mayotte comptait l'an dernier 256 500 habitants. Il s'agit du département français le plus dense, celui avec la plus forte augmentation démographique et celui ou le nombre d'étranger dans la population est le plus important : quatre adultes sur dix sont de nationalité étrangère.Mais, être étranger ne veut pas forcément dire être "clandestin". Toujours selon l'Insee, sur l'ensemble des étrangers présents à Mayotte, la moitié y réside de manière tout à fait légale.
Lire la suite
Yannick Jadot
On s'aime bien entre (anciens) écologistes. Ainsi, Yannick Jadot déclare lors de la campagne présidentielle de 2017, à la lecture des soutiens de Macron : " Là où on voit que Macron est intelligent, c’est qu’il a réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé !"
Lire la suite
Nathalie Kosciusko-Morizet
Connaissez-vous le «koufarisme» ? Non ? Eh bien, pas d'inquiétude : personne ne connaît, en fait. Sauf peut-être Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite et du centre, qui utilise ce mot dans une pétition publiée sur son site. Y sont listées «les idéologies salafistes radicales telles que le koufarisme, le wahhabisme, le takfirisme ou le djihadisme», que Kosciusko-Morizet veut faire interdire par une loi. Koufar est en fait le pluriel de "kafir", qui est selon wikipedia «un terme arabe à connotation dépréciative désignant celui qui n'est pas croyant en l'islam». Mais le koufarisme, terme inventé par NKM et son équipe, ne désigne en rien une idéologie salafiste.
Lire la suite
Bruno Le Maire
En réponse à une intervention de Sira Sylla (LREM) sur le soutien aux victimes des inondations lors des questions au gouvernement, le ministre de l'Economie Bruno Le Mairea d'abord exprimé sa «solidarité», avant de lancer: «nous sommes en train de recueillir toutes les demandes avec le ministre de l'Intérieur Christophe Colomb». Après des rires dans l'hémicycle déclenchés par ce lapsus et un tonitruant «Gérard» fusant sur les bancs, le ministre a rebondi: «laissez moi reconnaître à Gérard Collomb la lucidité d'avoir découvert le Nouveau monde!», allusion au «nouveau monde», l'un des slogans des partisans d'Emmanuel Macron.
Lire la suite
François Hollande
Pendant le débat de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle, pendant sa fameuse diatribe "Moi, président", il assène qu'il ne recevrait pas les parlementaires de la majorité s'il était élu Président de la République. Un peu moins d'un an plus tard, le 19 avril 2013, alors devenu président, il a instauré une réunion hebdomadaire des parlementaires de la majorité à l'Élysée.
Lire la suite
Eric Ciotti
Dans Valeurs Actuelles de juillet 2014, il déclare : "J'ai de l'affection pour Nicolas Sarkozy, mais je considère que, pour 2017, le meilleur président de la République, c'est François Fillon". En septembre 2016, il soutient pourtant Nicolas Sarkozy à la primaire des Républicains.
Lire la suite