Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Richard Ferrand qui l'a dit...

Interrogé sur la proposition de Laurent Wauquiez de créer un "délit d'incitation à la haine de la République", Richard Ferrand, le patron des députés LREM, a préféré ironiser lors de l'émission "Questions d'info", estimant qu'il pourrait aussi "créer un délit d'incitation à la récupération politique"!

Source : Le Nouvel Observateur, 30 mars 2018 Votez! 0 vote(s)

Rayan Nezzar
"Le mec est maire de Meaux, et il nous fait du populisme anti-Paris exactement comme Le Pen, mais va niquer ta mère!!!". Un tweet de Rayan Nezzar posté en novembre 2012 qu'il devait regretter 5ans plus tard, ressorti par le site BuzzFeed alors qu'il est nommé porte-parole de La République en Marche.
Lire la suite
Aurélie Filippetti
Fin d'année 2012, François Hollande a demandé à ses ministres de ne pas quitter la métropole pour les fêtes. Des rumeurs circulent qu'Aurélie Filippetti, alors ministre de la culture, s'est pourtant rendue à l'Ile Maurice. Interrogé par Europe 1, son cabinet répond : "Non, elle n’est pas allée à l’Île Maurice". Mais des photos publiées par Voici laissent peu de place au doute. La ministre est alors obligée, le 9 janvier 2013, de confirmer au Lab d'Europe 1 son voyage...
Lire la suite
Ségolène Royal
Dans son Pacte présidentiel pour 2007, elle écrit : "Le smic sera porté à 1500 euros, le plus tôt possible dans la législature''. Après sa défaite, elle fait son mea-culpa : ainsi, dans l'émission Question d'info de La CHaine Parlementaire, elle déclare le 21 juin 2007 : "Par exemple, le SMIC à 1.500 euros brut dans cinq ans, [...] n'était pas du tout crédible.''
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Vous pensez que les hommes politiques sont en place pour appliquer la volonté de la majorité des habitants. Alors que pensez-vous de la déclaration suivante de Nicolas Sarkozy au parlement de Strasbourg rapportée par le Daily Telegraph : "Un référendum aujourd'hui mettrait l'Europe en danger. Il n'y aura pas de traité si un réféendum a lieu en France, qui serait suivi par un référendum au Royaume-Uni. La même chose [un vote négatif, comme le vote français en 2005] se produirait dans tous les Etats membres si un référendum y était organisé."
Lire la suite
Christian Estrosi
"90% des mises en examen se terminent en non-lieu". Voici ce que déclare Christian Estrosi en février 2016, une semaine après la mise en examen de Nicolas Sarkozy. Ce chiffre de 90% est complètement fantaisiste! Ainsi, en 2016 nous expliquent les décodeurs du Monde, seules 20 % des personnes mises en examen dans des affaires conclues en 2016 ont bénéficié d’un non-lieu, selon les dernières informations du ministère de la justice, les autres ont été renvoyées devant des tribunaux. En 2016, 22 013 personnes mises en examen (67 %) ont été renvoyées au tribunal correctionnel, où « le taux de relaxe pour les personnes jugées en audience est de 6,4 % », comme le précise le ministère de la justice. 2 300 (7 %) ont été mises en accusation devant la cour d’assises, qui avait un taux d’acquittement de 5,2 % en 2015.
Lire la suite
Emmanuel Macron
Sur France Inter, le candidat Macron prenait position sur le chantier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. "Le peuple s'est exprimé, je suis pour respecter cette décision", disait-il en référence au référendum organisé en juin 2016 en Loire-Atlantique. A une large majorité, les habitants se prononçaient pour la construction du nouvel équipement. On comprenait alors que s'il était élu, il le ferait construire. Mais le 17 janvier 2018 son premier ministre, Edouard Philippe, annonce que le projet de construction est abandonné, décision prise "en relation étroite avec le président de la République". On avait du mal comprendre!
Lire la suite
Bernard Laporte
"Ce qui est sûr, c'est que Guy Noves sera l'homme du mondial 2019 au Japon" déclarait Bernard Laporte au quotidien La dépêche du midi du 17 novembre 2017. Raté! Un mois plus tard, le 27 décembre, ce même Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby, annonçait le limogeage de Guy Noves.
Lire la suite
François Hollande
Lors du débat de l'entre deux tours, lors de l'élection présidentielle, lors de sa fameuse tirade "Moi Président", il déclare : "Moi président de la République, les ministres ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat local, parce que je considère qu’ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche" En 2015, Jean-Yves Le Drian cumule les fonctions de président de la Région Bretagne et de ministre de la mer.
Lire la suite