Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Jawad Boudaoud qui l'a dit...

Lors de son procès pour avoir hébergé des terroristes de Daech : "Posé sur mon balcon, avec vue sur le Stade de France, en train de me fumer un gros joint de beuh. J’ai mangé un sandwich escalope boursin – j’en ai même donné un morceau à mon chien – et j’ai regardé un film sur Netflix. Vous pensez vraiment que je savais que je venais de laisser des terroristes dans mon appartement?"

Source : Nice-Matin, 2 février 2018 Votez! 0 vote(s)

Jérôme Lavrilleux
Interrogé par France Inter le 27 juin 2018 sur son devenir dans l'affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux n'a pas ménagé Nicolas Sarkozy : "Je me suis amusé à regarder le nombre de personnes de l'entourage de Nicolas Sarkozy, dans toute sa longue carrière, qui sont mis en examen ou mis en cause dans des affaires multiples et variées", a pointé le député européen. "Je crois qu'on est à plus de 30, 35 personnes. Donc si c'est pas de la radioactivité en politique, ce genre de choses en tout cas, il porte pas chance aux gens qui se dévouent pour lui à un moment ou un autre de sa carrière."
Lire la suite
Bruno Le Maire
Le dimanche 2 octobre 2016, au "grand rendez-vous Europe 1/i Télé", il déclare que s'il n'est pas qualifié au second tour de la primaire de la droite, il "ne ralliera personne". "Que les choses soient claires, pas de ralliement à personne, liberté totale. Je défends un projet, je défends des convictions et j'irais abandonner tout ça, j'irais abandonner des centaines de milliers et j'espère demain des millions d'électeurs ? Jamais". Dès 21h30, le soir du premier tour, où il n'atteint que 2,4% des voix, il déclare : "Je voterai pour François Fillon au second tour de la primaire." Mais non, ce n'est pas un ralliement!
Lire la suite
Louis Nicollin
Un petit nul à Auxerre, et ensuite branlette espagnole.» En 2012, après une victoire 1-0 face à Lille lors de l'avant-dernière journée, Louis Nicollin explique sur Canal + que Montpellier n'a besoin que d'un point pour être sacré champion de France.
Lire la suite
Lydia Guirous
En ce mois de mars 2018, la contestation populaire à Mayotte autour de l'insécurité gronde. Evidemment, la classe politique s'en empare. Comme Lydia Guirous qui déclare le 12 mars sur Sud Radio : "Il est vrai qu'il y a un souci. Vous savez que la maternité à Mayotte fait plus de 30 000 accouchements par an. Dont 70% de parents clandestins." Sauf que c'est parfaitement faux! En 2017, 9 674 bébés sont nés dans la maternité de Mamoudzou, chef-lieu du département. Ce nombre de naissances en fait la maternité la plus fréquentée de France. Mais ce n'est pas "30 000 accouchements", contrairement à ce qu'affirme Lydia Guirous. Par ailleurs, l'estimation de la porte-parole du parti Les Républicains sur les "70% parents clandestins" est aussi à relativiser. D'après l'Insee, 74% des femmes qui ont donné naissance à Mayotte en 2016 étaient de nationalité étrangère. Mais si l'on prend aussi en compte les pères, le chiffre tombe à quatre enfants sur dix avec deux parents étrangers. En clair, plus de la moitié des nouveaux nés à Mayotte deviennent Français parce qu'ils ont un parent français et pas parce qu'ils y sont nés. Et par ailleurs, ce n'est pas parce que les parents sont tous les deux de nationalité étrangère qu'ils sont forcément clandestins.
Lire la suite
Ségolène Royal
Dans son Pacte présidentiel pour 2007, elle écrit : "Le smic sera porté à 1500 euros, le plus tôt possible dans la législature''. Après sa défaite, elle fait son mea-culpa : ainsi, dans l'émission Question d'info de La CHaine Parlementaire, elle déclare le 21 juin 2007 : "Par exemple, le SMIC à 1.500 euros brut dans cinq ans, [...] n'était pas du tout crédible.''
Lire la suite
Ségolène Royal
Alors qu'elle était candidate à l'élection présidentielle, Ségolène Royal est interrogée par Jean-Jacques Bourdin le 25 janvier 2007 sur le "nombre de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins" que la France possède aujourd'hui. Ségolène Royal répond : "Euuuuh 1.'' En fait, elle en possédait 4. En fait, la vraie rï¿œponse ï¿œtait 4 ( Interview par JJ Bourdin sur RMC, 25 janvier 2007). Source : ministï¿œre de la dï¿œfense.
Lire la suite
Agnès Buzyn
"Il n'est pas question de revenir à l'ancienne formule du Lévothyrox (...). Les effets secondaires vont s'estomper avec le temps!". Ainsi parlait Agnès Buzyn, alors ministre de la santé, au début de la crise de la nouvelle formule du Lévothyrox, ce médicament contre la thyroïde dont la nouvelle formule provoquait des effets secondaires importants sur de nombreuses femmes. Pourtant, une semaine plus tard, le laboratoire Merck, producteur de la molécule, annonce qu'il va fournir sous quinze jours des lots de l'ancienne formule aux malades qui ne supportent pas la nouvelle!
Lire la suite
Richard Ferrand
En pleine tempête concernant un possible conflit d'intérêt entre son poste à la tête des Mutuelles de Bretagne et le fait que ces mutuelles aient signé un contrat immobilier avec la SCI de sa compagne, il déclare «Je ne suis ni marié, ni pacsé. ». Mais un acte officiel atteste du contraire. En février dernier, la SCI de sa compagne, Sandrine Doucen, a procédé à un changement d’actionnariat. Le document précise que Sandrine Doucen a «conclu un pacte civil de solidarité avec Monsieur Richard William Ferrand, suivant acte reçu par Maitre Queinnec, notaire à Brest, le 2 janvier 2014». Un trou de mémoire bien embarrassant pour Richard Ferrand!
Lire la suite