Menteurs!

Il fallait oser le dire!

C'est Olivier Echouafni qui l'a dit...

Olivier Echouafni était l'entraîneur de l'équipe de France féminine durant l'Euro 2017. Son équipe est éliminée, sans gloire, par l'Angleterre après les quarts de finale. Sa première réaction n'a pas été de blamer ses joueuses, loin de là. Ainsi il déclara : "Ce n'est pas réellement une déception, il y a un peu de frustration. C'est difficile à accepter, on aurait mérité mieux (...). Je suis surtout déçu par la qualité de jeu de nos adversaires". Déçu de la qualité de jeu d'adversaires qui a éliminé son équipe! On croit rêver!

Source : Eurosport, 31 juillet 2017 Votez! 0 vote(s)

Emmanuel Macron
« Est-ce que quelqu’un peut penser raisonnablement, qu’élu président, il aura une majorité présidentielle uniquement avec son parti ? Moi, je n’y crois pas. Et non seulement ça n’est pas possible, mais ça n’est pas souhaitable parce que ce serait un hold-up », avait lancé Emmanuel Macron, le 28 février 2017, en meeting à Angers. Avec les élections législatives de juin, où son parti récolte de très loin la majorité absolue, il a réussi le casse du siècle!
Lire la suite
Jean-Michel Blanquer
« Il n'y aura pas de loi Blanquer, j'en serai fier », avait promis le ministre de l'Education en mai 2017. Il s'est visiblement ravisé. En octobre 2018, une loi Blanquer est présenté au Conseil Supérieur de l'Education.
Lire la suite
Agnès Buzyn
"Il n'est pas question de revenir à l'ancienne formule du Lévothyrox (...). Les effets secondaires vont s'estomper avec le temps!". Ainsi parlait Agnès Buzyn, alors ministre de la santé, au début de la crise de la nouvelle formule du Lévothyrox, ce médicament contre la thyroïde dont la nouvelle formule provoquait des effets secondaires importants sur de nombreuses femmes. Pourtant, une semaine plus tard, le laboratoire Merck, producteur de la molécule, annonce qu'il va fournir sous quinze jours des lots de l'ancienne formule aux malades qui ne supportent pas la nouvelle!
Lire la suite
Nicolas Dupont-Aignan
Interrogé par Libération alors qu'il a le vent en poupe en juin 2018, il déclare : "J’ai un look d’enfant sage, on croit que je suis timide et obéissant. Mais j’ai toujours fait ce que je voulais. Alors il est temps de passer à l’acte, et ça passe ou ça casse ! J’ai l’image d’un bon gendre policé, alors qu’en fait je suis un aventurier."
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
"La France est le pays d'Europe qui produit le moins de gaz à effet de serre", argument avancé lors du troisième débat de la primaire de la droite du 17 novembre 2016. Euh...même en rapportant la production de CO2 au nombre d'habitants, l'affirmation est erronée. La France ne se situe qu'au neuvième rang, derrière la Suède, le Portugal, l'Espagne par exemple...
Lire la suite
Ségolène Royal
Alors qu'elle était candidate à l'élection présidentielle, Ségolène Royal est interrogée par Jean-Jacques Bourdin le 25 janvier 2007 sur le "nombre de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins" que la France possède aujourd'hui. Ségolène Royal répond : "Euuuuh 1.'' En fait, elle en possédait 4. En fait, la vraie rï¿œponse ï¿œtait 4 ( Interview par JJ Bourdin sur RMC, 25 janvier 2007). Source : ministï¿œre de la dï¿œfense.
Lire la suite
Lydia Guirous
En ce mois de mars 2018, la contestation populaire à Mayotte autour de l'insécurité gronde. Evidemment, la classe politique s'en empare. Comme Lydia Guirous qui déclare le 12 mars sur Sud Radio : "Il est vrai qu'il y a un souci. Vous savez que la maternité à Mayotte fait plus de 30 000 accouchements par an. Dont 70% de parents clandestins." Sauf que c'est parfaitement faux! En 2017, 9 674 bébés sont nés dans la maternité de Mamoudzou, chef-lieu du département. Ce nombre de naissances en fait la maternité la plus fréquentée de France. Mais ce n'est pas "30 000 accouchements", contrairement à ce qu'affirme Lydia Guirous. Par ailleurs, l'estimation de la porte-parole du parti Les Républicains sur les "70% parents clandestins" est aussi à relativiser. D'après l'Insee, 74% des femmes qui ont donné naissance à Mayotte en 2016 étaient de nationalité étrangère. Mais si l'on prend aussi en compte les pères, le chiffre tombe à quatre enfants sur dix avec deux parents étrangers. En clair, plus de la moitié des nouveaux nés à Mayotte deviennent Français parce qu'ils ont un parent français et pas parce qu'ils y sont nés. Et par ailleurs, ce n'est pas parce que les parents sont tous les deux de nationalité étrangère qu'ils sont forcément clandestins.
Lire la suite
Emmanuel Macron
A un moment où certains doutaient encore de sa volonté de se porter candidat à l'élection présidentielle, il déclare : « Les deux grands partis ( NDLR : PS et LR), c'est l'amicale des boulistes. Mais sans l'amitié et sans les boules... »
Lire la suite