Menteurs!

Les petites phrases de Xavier Niel

Afficher une courte biographie

Ses phrases cultes

"Je pense qu'il faut surtaxer les yachts et les voitures de luxe. Ce serait sain". Voici ce que déclarait Xavier Niel à Vanity Fair en décembre 2017. Mais...le scandale des "Paradise Papers" révèle qu'il est le propriétaire du voilier géant "Le Phocea", et qu'il l'a fait immatriculer....à Malte!

Source : Les dossiers du Canard Enchainé, 2017 Votez! 0 vote(s)

Louis Nicollin
«Il y a des choses qui me déplaisent. J'ai des gens qui font le recrutement qui sont des grosses bites, a affirmé Louis Nicollin, l'homme fort du club héraultais. Je m'excuse de parler comme ça mais c'est vrai. Ça fait trois ans que je leur réclame de trouver un défenseur central, et ils ne l'ont toujours pas trouvé. Donc il va falloir un peu remanier tout ça.»
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
"Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutre, dans six mois, on vous proposera la bouteille de vin neutre et c'en sera fini de nos appellations, de nos terroirs (...) Vous auriez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre, puis le fromage neutre", déclaration de Nicolas Sarkozy le mercredi 3 janvier à l'issue d'une table ronde de son parti. Euh...la production de tabac, en France, concerne 200 hectares. Associer le paquet neutre à la défense de nos terroirs, c'est osé!
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Lors d'une conférence de presse du 8 janvier 2008, alors qu’on lui rappelait la manière cavalière dont il avait traité son Premier ministre, François Fillon, Nicolas Sarkozy clame : «Je mets au défi quiconque de trouver le mot de "collaborateur" dans une seule de mes déclarations.» Implacable en direct. Sauf que le mot en question a été publié le 22 août 2007, dans le quotidien Sud Ouest. Le Président, tout juste rentré de ses vacances à Wolfeboro, effectuait un tour d’horizon de l’actualité devant la presse régionale. «Le Premier ministre est un collaborateur. Le patron, c’est moi», rappelle-t-il à toutes fins utiles, écrit l’éditorialiste de Sud Ouest.
Lire la suite
François Hollande
"Je salue Christiane Taubira... Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien". Ainsi s'exprimait François Hollande lors d'un discours prononcé le 10 mai 2017. Comment faut-il comprendre cette phrase?
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon
On peut dire que Jean-Luc Mélenchon n'est pas très satisfait de la démission (avec fracas) de Noël Mamère du Média, web télé fondée par des amis de l'insoumis. Voici donc ce qu'il tweete le 9 mars 2018 : "Croire que Mamère ait pu être manipulé, ce serait croire qu'il a des convictions stables. Juste un lamentable tireur dans le dos qui veut racheter sa place dans la bonne société. Le manipulateur, c'est lui."
Lire la suite
Jawad Boudaoud
Lors de son procès pour avoir logé les terroristes du 13 novembre 2015, il déclare : "Il m'a dit t'as hébergé un mec, le croque-mort de Daesh (...) Personne m'a mis au courant. On m'a vendu un bœuf bourguignon, j'ai fini avec un couscous. Voilà ce qui s'est passé."
Lire la suite
Richard Ferrand
En pleine tempête concernant un possible conflit d'intérêt entre son poste à la tête des Mutuelles de Bretagne et le fait que ces mutuelles aient signé un contrat immobilier avec la SCI de sa compagne, il déclare «Je ne suis ni marié, ni pacsé. ». Mais un acte officiel atteste du contraire. En février dernier, la SCI de sa compagne, Sandrine Doucen, a procédé à un changement d’actionnariat. Le document précise que Sandrine Doucen a «conclu un pacte civil de solidarité avec Monsieur Richard William Ferrand, suivant acte reçu par Maitre Queinnec, notaire à Brest, le 2 janvier 2014». Un trou de mémoire bien embarrassant pour Richard Ferrand!
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
"Je ne crois pas à la realpolitik, celle qui fait échanger ses principes contre des contrats", déclare Nicolas Sarkozy dans un discours prononcé le 14 janvier 2007. "Le Darfour est un scandale inacceptable, la Tchétchénie une horreur, les infirmières bulgares en Libye, une barbarie, Ingrid Betancourt dans la jungle colombienne une tragédie. Président de la République, je ne me tairai pas devant ces insultes aux droits de l'Homme": des paroles fortes que Nicolas Sarkozy lançait lors d'un meeting en mars 2007. "Je ne passerai jamais sous silence les atteintes aux droits de l'Homme au nom de nos intérêts économiques", promettait-il.
Le 10 décembre 2007, journée des droits de l'homme (!), Moammar Kadhafi, le dirigeant lybien, est invité en France, alors que Nicolas Sarkozy est devenu Président. Au nom de la realpolitik. Belle conversion!
Lire la suite