Menteurs!

Les petites phrases de Louis Nicollin

Afficher une courte biographie

Ses mensonges

«Pedretti a tout commandé sur le terrain, mais celui-là, quand il viendra à Montpellier, on va s'en occuper. Ce type est une petite tarlouze.» Benoît Pedretti en prend pour son grade en 2009. Nicollin avait été condamné à quatre mois d'interdiction de toute fonction officielle, dont deux avec sursis, par le Conseil national de l'éthique.

Source : L'équipe, 26 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

Ses phrases cultes

En octobre 2007,Rolland Courbis, alors entraîneur du club de Montpellier, est condamné dans l'affaire des transferts de l'OM. Réaction de son président, Louis Nicollin : "Je m'en bas les couilles complet, s'il me fait monter en première division, hein. Bien sûr, s'il vendait de la drogue ou violait les petites filles, ça m'emmerderait.... Ça, j'accepterais pas. Mais pour des conneries pareilles"

Source : L'express, 2 novembre 2009 Votez! 0 vote(s)

Un petit nul à Auxerre, et ensuite branlette espagnole.» En 2012, après une victoire 1-0 face à Lille lors de l'avant-dernière journée, Louis Nicollin explique sur Canal + que Montpellier n'a besoin que d'un point pour être sacré champion de France.

Source : L'équipe, 26 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

Le 17 juin 2009, s’opposant à la diffusion dans les stades d’un clip contre l’homophobie, Louis Nicollin déclare : « Un clip sur le racisme, je suis prêt à le passer dès demain matin. Mais sur l’homophobie… Après ce sera quoi ? Les femmes battues ? » Sans doute se voulait-il conciliant : « Si la mairie me demande de le passer, je le ferai. Mais je préférerais montrer des filles à poil… »

Source : Mediapart, 7 mars 2010 Votez! 0 vote(s)

Alors que la pelouse de Marseille vient d’être rendue impraticable après un concert de Madonna, Nicollin s’emporte contre les supporters niçois, suite au prêt du stade de Montpellier aux Marseillais. « Ils m’ont fait rire les supporters niçois à nous dire qu’on était des suceurs de Marseillais. Mais on n’a jamais sucé les Marseillais. D’ailleurs, si on peut les niquer le 19 septembre, je serai heureux.»

Source : RMC, 30 aout 2009 Votez! 0 vote(s)

« Avec cette équipe, à 66 ans, je bande sec. Pas besoin de Viagra... » Les premiers mots du Louis Nicollin après le titre de champion de France de son club.

Source : So Foot, 30 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

Ses vacheries

«En Ligue 1, le seul joueur qui m'impressionne, c'est Jérémy Ménez, du PSG. C'est dommage qu'il n'ait rien dans le ciboulot, car il a un Pastore et un Hazard dans chaque jambe.» Louis Nicollin explique en 2012 aux lecteurs de Metro tout le bien qu'il pense de Jérémy Ménez...

Source : L'équipe, 26 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

«Je ne lui en veux pas, c'est un mec bien, mais je pense que j'ai fait une connerie.» Louis Nicollin se pose des questions au sujet de Jean Fernandez en décembre 2013, un entraîneur qu'il a recruté pendant l'été.

Source : L'équipe, 26 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

«Il y a des choses qui me déplaisent. J'ai des gens qui font le recrutement qui sont des grosses bites, a affirmé Louis Nicollin, l'homme fort du club héraultais. Je m'excuse de parler comme ça mais c'est vrai. Ça fait trois ans que je leur réclame de trouver un défenseur central, et ils ne l'ont toujours pas trouvé. Donc il va falloir un peu remanier tout ça.»

Source : L'équipe, 1er octobre 2016 Votez! 0 vote(s)

Pas toujours tendre avec ses joueurs, Louis Nicollin. Voici ainsi ce qu'il en disait, sur le prétexte de se moquer du recrutement d'Ancelotti par le PSG : "Je préfère Courbis à Ancelotti ! Il faut être « jobard » pour prendre ce type. S’il ne coûte pas cher, ça va mais 500 000 euros mensuels… je crois rêver. Je ne vois pas ce qu’il a de plus. Il a gagné des titres mais il avait de la came. Les grands entraîneurs sont ceux qui gagnent des titres avec des demi-bons. Avec Courbis, on est monté en Ligue 1 avec des demi-mongoliens"

Source : So Foot, 30 juin 2017 Votez! 0 vote(s)

Ses phrases les plus drôles

Après une saison un peu difficile, Louis Nicollin, président du Montpellier Hérault Football Club, n'était pas toujours très tendre avec ses joueurs. Ainsi déclare-t-il au journal Midi Libre en avril 2007 : "Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maitresses. Et mes maitresses, au moins, elles me régalent la chique".

Source : Les dossiers du Canard Enchainé, 2017 Votez! 0 vote(s)

Jean D'Ormesson
Alors âgé de 89 ans, Jean d'Ormesson déclare sur RTL, au micro d'Yves Calvi, le 26 novembre 2014 : «J'ai peur de mourir pendant son quinquennat. La pensée que Hollande puisse me rendre hommage me terrifie.»
Lire la suite
Louis Nicollin
«En Ligue 1, le seul joueur qui m'impressionne, c'est Jérémy Ménez, du PSG. C'est dommage qu'il n'ait rien dans le ciboulot, car il a un Pastore et un Hazard dans chaque jambe.» Louis Nicollin explique en 2012 aux lecteurs de Metro tout le bien qu'il pense de Jérémy Ménez...
Lire la suite
François Fillon
Dans le journal de TF1 du 26 janvier 2017, en pleine tourmente sur l'emploi fictif ou non de sa femme Pénélope, il révèle qu’il avait rémunéré « pour des missions précises deux de ses enfants qui étaient avocats en raison de leurs compétences » quand il était sénateur de la Sarthe (de septembre 2005 à juin 2007). Or ses deux enfants qui sont devenus avocats ne l'étaient pas durant cette période : sa fille Marie n'a prêté serment qu'en novembre 2007, son fils Charles qu'en juin 2011.
Lire la suite
Nicolas Sarkozy
Lors d'une conférence de presse du 8 janvier 2008, alors qu’on lui rappelait la manière cavalière dont il avait traité son Premier ministre, François Fillon, Nicolas Sarkozy clame : «Je mets au défi quiconque de trouver le mot de "collaborateur" dans une seule de mes déclarations.» Implacable en direct. Sauf que le mot en question a été publié le 22 août 2007, dans le quotidien Sud Ouest. Le Président, tout juste rentré de ses vacances à Wolfeboro, effectuait un tour d’horizon de l’actualité devant la presse régionale. «Le Premier ministre est un collaborateur. Le patron, c’est moi», rappelle-t-il à toutes fins utiles, écrit l’éditorialiste de Sud Ouest.
Lire la suite
Manuel Valls
Fin octobre 2016, M. Valls déclare à Bordeaux :"Le revenu universel que je défends, c'est une grande innovation sociale : garantir un revenu à tous et à tout moment." Vous avez bien lu, garanti à vous. Trois mois plus tard, en janvier 2017, sa lutte contre le revenu universel est devenu sa principale attaque contre Benoit Hamon dans la primaire organisée par le parti socialiste.
Lire la suite
François Hollande
"Aujourd'hui, je suis à deux doigts d'être aimé !" déclare François Hollande début mai 2017 au Nouvel Observateur alors que son mandat touche à sa fin. Pas mal pour le président le plus impopulaire de la Viè République!
Lire la suite
Nicolas Hulot
A propos de la Présidentielle, il déclare sur LCI le 2 février 2017 : "J'ai refusé d'être candidat car j'avais peur d'être au second tour". Etonnant le candidat qui aurait peur d'être élu!
Lire la suite
François Hollande
Pendant le débat de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle, pendant sa fameuse diatribe "Moi, président", il assène qu'il ne recevrait pas les parlementaires de la majorité s'il était élu Président de la République. Un peu moins d'un an plus tard, le 19 avril 2013, alors devenu président, il a instauré une réunion hebdomadaire des parlementaires de la majorité à l'Élysée.
Lire la suite