Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 20-04-2019 08:30:58

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

@Yoshi, Je n'ai pas encore vu d'insultes de sa part ici, juste des "tu ne comprends pas" (donc je me limite à ça aussi), mais sur les-mathematiques.net (ou tu peux trouver mes explications plus détaillées avec des exemples de contre-exemples possibles, un contre exemple spécifique étant bien entendu hors de ma portée ou de celle de n'importe qui pour l'instant), ça dégénère assez vite.

Pour faire simple, un crible (soit-il E, G ou autre, modulo 2 ou 30) ne fait que flager des nombres premiers entre 1 et 2n.
LEG utilise un crible E de base entre 1 et n et un crible G (qui est un crible E inversé selon le principe a congru 2N modulo p) qui marque les entiers premiers ou pas entre 2n et n (donc en sens inverse).
La fusion entre E et G est en gros équivalent à cribler E jusqu'à 2n et à plier en deux pour que les entiers a de E se retrouvent en face des 2n-a de G (leur somme étant 2n tout au long du nouveau vecteur, mais en plus leur bits de primalité fusionné indique si les deux nombres a et 2n-a sont tout deux premiers: c'est la conjecture).

LEG a juste modifié le crible Eratosthène pour virtuellement plier E en deux et faire matcher deux nombres et leur primalité, mais ce n'est en rien une démonstration de quoi que ce soit. C'est juste une "facilité" pour manipuler.
Le décalage qu'il met en avant c'est simplement qu'en passant de 2n à 2n+x, la fin se rallonge (et donc le début de G à de nouveaux élément). La chose étant que tous les bits d'un vecteurs et de l'autre ne sont plus en vis-à-vis (normal ce sont de nouveaux couples de nombres), et il est impossible de déterminer la nouvelle configuration (comment prévoir ce que donne la fusion de deux vecteurs de bit qu'on décale l'un par rapprot à l'autre? surtout avec des nombres premiers dont la distribution est "aléatoire")

#52 20-04-2019 09:24:07

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Ta partie rouge de 1387 est le crible de 907 décalé de 32 positions (vu que tu à fais 2n+960, 32 étant simplement 960/30 vu que tu split modulo 30)

1) je n'ai pas fais 2n+960 j'ai criblé a) de 7 à 907 et b) 7 à 1387 les entiers criblé par É, avec le crible des congruences.

2) je n'ai tien décalé du tout ! c'est ton idée et tu ne comprends pas pourquoi !!! cette particularité en criblant de 7 à n et non jusqu'à 2n

3) le crible 907 décalé de 32 positions ??? explique de 7 à 1387....? l'intervalle en rouge  ou tu l'as vu dans l'intervalle dans l'intervalle de 7 à 907...???
comment il se serait décalé ????

4) si tel était le cas on aurait la même image dans l'intervalle de 7 à 907 quelque part....tu ne crois pas ???


5) Petite question : Dans le document , est-ce-qu'au moins tu as lu et compris le fonctionnement du crible G, et qu'en as tu compris...???

6) la partie bleu elle s'est décalée d'où ???? Entre 7 et 907 et avant la partie rouge...?

7 ) j'utilise le principe DE FONCTIONNEMENT ET LA PARTICULARITE DE CET ALGORITHME DANS LES CONGRUENCES...!

Et non le résultat du nombre de nombres premiers $q$ appartenant à $[n; 2n]$ (""que tu plies inutilement "") car ils n'ont jamais apporté la moindre particularité depuis 260 ans , étudiés par des spécialistes de cette conjecture ! ainsi que tes vecteurs..!

Ni permis d'infirmer cette conjecture !

8 ) le seule décalage que tu peux voir c'est les deux parties rouge ...! Alors explique le pourquoi de ce décalage des congruences ...? Car c'est certain, tu finiras par comprendre le principe de fonctionnement de cet algorithme....(" et sous réserve  ma résolution de la conjecture que tu te ferra un plaisirs certain à démolir...")

Dont tu as la réponse dans le document...§

9) ne dit pas ce que tu penses que j'ai fais.... mais détail point par point , le fonctionnement et le décalage des congruences lorsque $n$ progresse modulo $15$ dans la suite arithmétique 7 de raison 30 !!

ce n'est pas si difficile...demande toi ce que j'ai utilisé pour calculer la congruence des entiers d'Ératosthène; qu'est-ce - que j'ai réutilisé ou pas lorsque n à augmenté de 15...
Je n'ai rien plié du tout...!

10) Donc j'utilise un algorithme crible G et son principe de fonctionnement , Alors démoli mon hypothèse avec son principe de fonctionnement de cet algorithme ...

En commençant par la première hypothèse:  Comment tu vas empêcher l'algorithme d'Ératosthène crible E , de ""distiller "" des nombres premiers consécutifs en progression arithmétique de raison 30 de premier terme 7, lorsque $n$ augmente de $15$ ...c'est à dire à chaque criblage (""récursif"") de $7\: à\: 15(k+1)$.
En expliquant le rôle de tes factorielles dans ce criblage modulo 30...!
Merci du détaille et des arguments  ...comme je l'ai fais dans le document...

11) explique pourquoi je ne peut pas prévoir le décalage d'un rang des congruence de $7\: à\: 15 k$  pour le décalage suivant de $7\: à\: 15(k+1)$ puisque les entiers dont on calcule leur congruence  augmente de 30 alors que les entiers d'Ératosthène sont les mêmes, il ne ce sont pas décalés ni partit quelque part...et on utilise pour ce faire les mêmes nombres premiers $P_i$ qui criblent...! seul quelque chose à changé...!

Petite illustration pour apporter de la lumière dans une grosse zone de brouillard

crible Eratosthéne :
7 ; 37 ;  67 ;  97 ; 1 27 ;  157 ;  187 ;  217 ;  247;  277.
crible G
[1, 1,  ; 1,  ;   0,   ;  1,    ;  1,   ;  0,   ;  1,    ;   1,  ;   1]

par quel miracle sans cribler on ne peut pas prévoir les entiers d'Ératosthène qui pour le criblage de $7\: à\: 15 (k+1)$ ou même pour $15(k+2)$ vont être congrus ou pas à $2n[P_i]$  ...? en fermant les yeux ...?? Alors que tu sais que les congruences se décalent d'un rang...!

rebelotte puisque tu ne peut rient prédire ...

7 ; 37 ;  67 ;  97 ; 1 27 ; 157 ;  187 ;  217 ;  247;  277.

OUI ou NON  ??? le seul inconnu est le premier terme 7..OUI ou NON

Dernière modification par LEG (20-04-2019 09:57:59)

Hors ligne

#53 20-04-2019 09:57:30

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Donc selon toi en prenant n=907 (2n=1814) et en passant à n=1387 (2n=2774) tu n'as pas fait 2n+960 (et donc ajouté 32 flags = 960/30 à ton vecteur G dont 2 en rouge je ne sais pour quelle raison)?
Ok soit

Donc ces nouveaux flag ajoutés (32 puis 8) devant G ne sont pas un décalage?
Ok soit

Donc la partie bleue, tu ne vois pas non plus que c'est le décalage de ton vecteur précédent (1387) dû au 240/30 nouveaux bits ajouté à G dans 1507? (2*1507-2*1387 que tu divise par 30 vu que tu t'obstine à découper en famille).
Ok

Donc pour toi prendre E statique et fusionner G qui se décale de 32 positions c'est juste un décalage de la partie rouge?
Ok

Tu veux que je t'explique à nouveau point par point comment fonctionne TON crible ? encore ?
Pour quoi faire? tu refuse obstinément de sortir de ta vision des choses pour voir ce qui est une évidence: Tu cribles $a\equiv 2n\[P_i\]$ (oui $a$ est entre 1 et n, et alors?) ce qui revient à cribler $2n-a\equiv 2n\[P_i\]$ donc sur n-2n. Et?

Pour la nième fois, il n'y à rien de récursif. Juste un décalage.

Pour la factorielle/Primorielle (au choix, ils donnent tout deux un nombres minimum et connu de composites): prends le premier nombre pair situé après les composites de la factorielle ou Primorielle, et tu aurras autant de 0 en début de G que de composites (dans ton cas, tu dois prendre 30 fois plus de composites que de "0" voulus vu que tu découpes par 30).

C'est simple, entre la factorielle/Primorielle et 2n, tu n'as que des composites. Ton vecteurs G étant simplement un flag de primalité de ces composites (inversé), il vont tous flager ton G avec des 0 (Ton G les flaggera comme étant des multiples congru blah blah).

Tu ne cherches pas à comprendre ce qu'on te dit, tu cherches juste à prêcher ta bonne parole.

Donc pas d'inquiétude, LEG, je ne vais pas poluer ton fil plus longtemps. Mais saches que là où la plupart passent leur chemin en voyant ton charabia (tous les indicateurs sont au rouge pour dire: Attention ne perds pas ton temps), tu devrais traiter ceux qui prennent la peine de te lire .... autrement.

#54 20-04-2019 10:20:13

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Collag3n a écrit :

Tu veux que je t'explique à nouveau point par point comment fonctionne TON crible ? encore ?
Pour quoi faire? tu refuse obstinément de sortir de ta vision des choses pour voir ce qui est une évidence: Tu cribles $a\equiv 2n\[P_i\]$ (oui $a$ est entre 1 et n, et alors?) ce qui revient à cribler $2n-a\equiv 2n\[P_i\]$
.

Malheureusement l'obstiné c'est toi qui ne pouvant pas comprendre la forme de ce principe de fonctionnement, tu t'acharnes sur le fond en disant que c'est pareil que de cribler jusqu'à 2n et de faire du pliage ...qui n'apporte rien..! et tu le sais !

il y a une résolution comment fais tu pour contredire cette résolution !

que fais tu des restes$ R_i$ qui indexent les $P_i$ qui criblent qui sont à l'origine de ce décalage , qui changent lorsque n augmente de 15, permettant de prévoir le prochain criblage de 7 à 15(k+1) dont je viens de démontrer le contraire à ton impossibilité à prédire; car tu es dans ton pliage qui ne peut rien te dire. ni tes vecteurs qui t'obstinent.

ce n'est pas parce que cela semble pareille sur le fond que de cribler de n à 2n que cela à le même goût ! ou la même forme pour la résolution ...!

pour marquer tous les 0 de 7 à n , il faut utiliser tous les restes des criblage successifs et précédents ...ton pliage te donne cette particularité ???

On est limité par le nombre de restes $R_i$ affecté à chaque $P_i$ qui crible de 7 à n. lorsque n augmente de 15, on a les même $P_i$ mais surement pas les même $R_i$ .  l'augmentation de 30 des entiers consécutifs lorsque n augmente de 15, permet de garder la même propriété de n à 2n; c'est à dire on se décalent d'un rang dans les congruences et pour cause, on peut prédire le prochain criblage ...! ce que tu n'as jamais été capable d'expliquer sur ce principe ...ni de le comprendre.
Mais au moins cela à le mérite pour moi, de voir ce que tu ne comprends pas et de consolider mon raisonnement par des points de détails.
D'où ton impossibilité à prédire les prochain entiers congrus ou pas ....ce qui est pourtant évident et devant ton nez...Et Sans avoir demandé une seule fois: comment ton algorithme fonctionne exactement, qui te permet d'utiliser sa propriété.

Dernière modification par LEG (20-04-2019 12:37:36)

Hors ligne

#55 24-04-2019 12:40:24

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Re @Yoshi

J'ai récupéré les index correspondants de la dernière boucle :
[7, 14, 21, 28, 35, 6, 17, 28, 8, 21, 34, 6, 23, 8, 27, 22, 22, 7], il n'y
en a que 18, ce n'est donc pas eux (ou pas seulement)
Je vois :
7, 14, 21, 28, 35 tous séparés de 7
6, 17, 28 tous séparés de 11
8, 21, 34 tous séparés de 13
6, 23 écart 17
8, 27 écart 19
22 correspondance avec 23
22 correspondance avec 29
7 correspondance avec 31

Ce sont les débuts indexs de chaque $P_i$
par exemple $n=1080$ ;$ Fam\: =7$ ;$\sqrt{1080} = 32,..$ :
pour $P_i = 7$ :
on calcule:
le produit $j = 7*31 = 217$
si : j%30 = fam
index: $j//30 =7$

7 part de l'idx 7 et marque 0 par pas de 7......>1080//30

on réitère avec 11
le produit $j = 11*17 = 187$
si : j%30 = fam
index: $j//30 =6$

11 part de l'idx 6 et marque 0 par pas de 11......>1080//30

etc on réitère avec 13:

En résumé: là on part de l'index du produit j = a*b  pour Ératosthène.

je t'ai tout envoyé suivant ta demande...
@+

PS: oui on peut commencer par n'importe quel crible. car le crible G, crible les congruences  de la suite d'Ératosthène  donc de la même Fam et même limite..
donc peu importe puisqu-ensuite : soit je crible soit je superpose les deux images criblées..c'est cette dernière solution que j'adopte car elle est intéressante à analyser sur le plan visuel en n°3  , par exemple pour la prédiction de 15(k+1) + 7; 15(k+2)+7 sans re-cribler...!

je remet les liens ci-dessous

  https://www.cjoint.com/c/IDzhSAZ7iUX

https://www.cjoint.com/c/IDshUpTWYCX

Dernière modification par LEG (26-04-2019 07:25:43)

Hors ligne

#56 26-04-2019 07:24:11

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Bonjour:
@Yoshi
Concernant ta question , on peut partir dans l'ordre que l'on veut avec les 2 cribles , car le but est d'avoir les deux images de ces deux premiers criblages, afin d'observer ce qui ce passe avec le Crible G.
Sachant que ce n'est quand même pas une condition nécessaire.

Le but étant de cribler la suite arithmétique consécutif au criblage d'Ératosthène Crible E

A)Crible E; $n =15k +7 = 907$ ; $fam = 7[30]$ nbr de cell: $907//30 = 30$

images des 2 cribles:

n°1, E : [1, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 1, 1, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 1]

n°2, G : [0, 1, 1, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 0, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 0, 0, 1, 1, 1]

que j'inverse ou pas cela n'a aucune importance, pas plus que si je ne fais pas ce criblage n°2 car je peux le faire directement sur n° 1.

Voici en n°3 ce que cela donne je crible n°1 avec n°2, G afin de marquer en rouge les entiers d'Ératosthène congrus ou non à $2n[P_i]$

n°3  :   [1, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 1, 1, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 1]

On connaît par conséquent les entiers d'Ératosthène $\not\equiv{2n}[P_i]$.
Que ce soit des nombres premiers = 1, ou pas = 0. Tu verras que cela va avoir son importance, pour le criblage de $n = 15k(+1) +7$; ci-dessous

n°4, E :  [1, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 1, 1, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 1]
n° 5, G : [0, 0, 1, 1, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 0, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 0, 0, 1, 1] on décale d'un rang les congruences.

n°6,  G : [1, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 1, 1, 0, 1, 1, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 0, 1, 1, 1, 0, 0, 1]

plusieurs constats sont évidents entre ces deux criblage suite au décalage des congruences  n°3 et N°6.

a_) on gagne un élément en tête de liste et on perd une élément en fin de liste , qui s'avère être un nombre premier $q [n;2n]$ qui va venir augmenter la suite d'Ératosthène $[7 ; n]$

b_) On avait enn°3, 8 couples $p+q = 2n$; on en gagne 1 de plus en n°6
est-ce un hasard ?  à ce stade surement pas ! suite au décalage des congruences :
au rang 5 on a perdu un couple , que l'on regagne au rang 9 , or c'est un multiple = 0 qui était $\not\equiv{2n}[P_i]$ et qui c'est reporté sur son successeur premier = 1; de la même façon qu'au rang 24 , un 0 $\not\equiv{2n}[P_i]$ ,c'est reporté sur son successeur premier 1.

c_) Ce n'est donc plus une question de nombre premiers $q$ qui viennent se superposer sur $p$ ; mais tout simplement les entiers $\not\equiv{2n}[P_i]$ qui se décalent sur leur successeurs modulo 30 . Faute de n'avoir pu découvrir cet algorithme: crible G et de m'avoir permis de m'aider à l'élaboration du programme et de tes questions @Mr Yoshi.

d_) Ce sont bien ces conséquences qui nous donnent la raison pour laquelle cette conjecture n'a jamais pu être infirmée, mais surtout la raison admise : qu'à partir d'un entier 2n assez grand elle est vraie ! Et pour cause, le nombre de couples p+q qui décomposent $2n$ ne pourra qu'augmenter , même si la courbe est oscillatoire lorsque $n\to\infty$ , de la même manière que le nombre de nombre premiers $P$ appartenant à $[1; n]$ ou les nombres premiers $q$ appartenant à $[n ; 2n]$

Il ne reste qu'à valider mon raisonnement prouvant que la conjecture est vraie...!

quelque détails dans l'explication ont été apporté , suite aux explication ci dessus .

https://www.cjoint.com/c/IDAhxQ6HRlX

Hors ligne

#57 26-04-2019 13:14:47

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 13 304

Re : sur la conjecture de Goldbach

Re,

Je vois et j'ai vu...

Sachant que ce n'est quand même pas une condition nécessaire.

Qu'est-ce qui n'est "quand même pas une condition nécessaire" ?

Si tes deux scripts sont interchangeables à la première étape mais que le 2e (le G) doit être utilisé la 2e fois et la 3e fois, pourquoi ne pas carrément retirer le 1er de la circulation ?
Si c'est faisable, il faut le faire, ainsi tu évites de charger la mule...

Bon, supposons que non...
Et je reviens à n=1080, et supposons que j'utilise les scripts dans l'ordre E, G, G...
Qu'est ce que réponds à la demande de la valeur n pour chacun ? n=1080 ? (1080=36*30 = 72*15)... Tu parles de 15k+7 si fam=7 ?
Parce que ne sons pas multiples de 15k, les 15k+a avec $a \in [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14]$
Si tu veux  non multiples de 3 ou 5, alors $a \in [1, 2, 4, 7, 8, 11, 13, 14]$

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#58 26-04-2019 14:05:55

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

ce qui n'est pas une condition nécessaire , c'est justement ce que tu as fais remarqué pourquoi exécuter 2 fois

ben, par ce que personne n'a réussi à comprendre ce décalage des congruences qui effectivement est évident..cela n'a pas trop d'importance dans la résolution afin de bien clarifier avec le crible G, ce qui se passe à chaque étape du criblage pour $n = 15k +a$ ; $15(k+1) +a$

cela permet de rendre bien visible le décalage des congruence alors qu'Ératosthène reste fixe et n'augmente d'un élément que par pas de 30 soit pour $30(k+1) +2a$
La plupart des personnes n'ont rien vue de ce décalage car il ne comprenne pas le crible G...c'est désolant mais c'est ainsi et tu en sais quel que chose... si tu ne mets que criblage E puis G directement sur E.


pour en revenir à $n = 1080$
a_) c'est un multiple de 30 , donc chacune des 8 fam peut être utiliser pour vérifier la conjecture..

b_) ce qui n'est pas le cas si $n =15k + a = 907$ où $a = 7$ dont seulement trois fam sur 8 peuvent être utilisée
soit par exemple pour: $30k +2a = 1814$
pour les fam: 7[30] le complémentaire par rapport à $2n$ est aussi fam :7[30] ; $7+7 =14$ donc $7+37 = 44 = 30k+14$

ou : fam 1[30] + fam 13[30] dont la somme donnera bien $2n = 30k +14$

c_) $a \in[0,1, 2, 3, 4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,14]$ te donne bien les 15 formes de n parcourant l'ensemble des nombres pairs 2n. Et les fam à utiliser en fonction de ces 15 formes, en annexe 1 fin de page 6

un extrait : Pour $n= 15k +a$ $[a\rightarrow 3,6,9,12]$   ce qui donne 6 fam sur 8 qui peuvent être criblées , pour $a =9$ : $fam\, 7\, +\, fam\, 11$ ; somme = 18;
$30k +18 $ $\rightarrow$ $7+ 41 = 48$ ;
ou :$ fam \,1\, +\, fam\, 17$ ; ou encore $fam\,19 + fam\,29$  c'est ok...

si tu prends $a = 4$ alors pour $15k + a$ tu peux prendre $fam\,19 + fam\,19 = 38 $ soit $30k + 8$ ou $fam\,1 + fam\,7$ ; 3 familles sur 8

Dernière modification par LEG (26-04-2019 14:28:12)

Hors ligne

#59 26-04-2019 20:31:43

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

@LEG arrête de dire que personne ne comprend rien.
Ton décalage je te l'ai expliqué simplement modulo 2, rien de magique. Si tu ajoutes un élément à la fin et que tu inverses il se retrouve au début, et décale le reste. Tu bases tout ton raisonement sur "une variation négligeable" (ce qui est faux et sorti d'un chapeau mais absolument pas démontré ni même montré), "une particularité" (rien de particulier comme expliqué ci-dessus), "ces derniers ne sont pas assez nombreux pour remplacer modulo 30 tous les 1 en 0" (affiramtion sans fondement aussi sortie d'un chapeau).

Comment peux-tu affirmer connaître le résultat d'un AND binaire sur deux vecteurs de bits "aléatoires"? que l'on fait glisser l'un par rapport à l'autre?

Et arrêtes de faire comme si "congruence" était un mot magique qui changeait tout à la distribution des nombres premiers. Tu n'as toujours pas montré en quoi "congruence" était autre chose qu'une pirouette pour cribler en sens inverse.

Jusqu'à présent je ne vois que des exemples particuliers sur des petits nombres, et des "on voit bien que", "il est absurde d'imaginer", "c'est impossible",.... et toute sorte d'affirmations aussi farfelues les unes que les autres.

#60 27-04-2019 05:42:42

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

@collag3n
tu n'as pas fini de parler d'un crible G que tu ne comprends pas et de polluer ce sujet avec des remarques qui frisent l'ignorance.

Que tu ne sois pas capable lorsque l'on crible les congruences des entiers d'Ératosthène de $7$ à $n$ de comprendre pour le criblage suivant $15(k+1) +a$ que la congruence se décale sur son successeur modulo 30 , c'est ton problème , et là tu deviens lourd...!

$15k +7 = 907\; ;2n =1814$

$7;37;67;97;127;157......907$ sont $\equiv{2n}\;[P_i]$ $7 ; 97 ;127;$  ce qui donne  : $1814 - 37={q}$ soit 1777;  $1814 - 67 = {q}$ soit 1747..

Serais-tu incapable de comprendre que si $n$ augmente de 15, soit $15(k+1) +7$ d'où $2n = 1844$ que les entiers congrus ou non congrus à $2n\;[p_i]$ vont augmenter de 30...?
Ce qui par obligation te donnera $67\; et \;97$ $\not\equiv{(2n+30)}[P_i]$ afin que :$1844 - 67 = 1777 ={q}$ et que $1844 - 97 = 1747 ={q}$ je ne peux pas prédire ça...? De qui tu te moques là...? Je n'ai pas besoins du crible G pour le prévoir, ni pour $15(k+2)+7$

Si tu es incapable de comprendre ce qu'un collégien comprendrai, alors prends tes papiers que tu décales et va jouer au billes avec ton crible d'Ératosthène dont tu ne sais même pas qu'il est inutile de cribler jusqu'à 2n....!

Alors que toi:

tu ne peux prévoir le résultat d'un AND binaire sur deux vecteurs de bits "aléatoires"? que l'on fait glisser l'un par rapport à l'autre?

Donc tu prends ton crible Ératosthène , tu re-cribles jusqu'à 1844 , tu regardes ton AND binaire ou autre foutaise, avec tes deux vecteurs de bits "aléatoires"....
Et par miracle tu constates que effectivement j'ai toujours 1777 et 1747 qui sont  premiers mais superposés sur 67 et 97....alors qu'ils était superposés sur 37 et 67 lors du criblage précédent ....Qu'elle invention cet AND binaire....mais par quel miracle il en est ainsi....???

Dernière modification par LEG (27-04-2019 07:10:11)

Hors ligne

#61 27-04-2019 06:44:04

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Et voilà,  tu es reparti avec "tu ne comprends rien à  G" alors que je t'ai expliqué simplement comment et pourquoi il fonctionne (image, explication et formule élémentaire).

Tu viens toujours avec ton 15(k+1)+a décale de 30, et outre le fait qu'il n,y a rien de magique dans le fait que si n augmente de 15, 2n augmente de 30 (wow), je t'ai dit que c'était pareil modulo 2: 1(k+1)+a décale de 2, ou modulo 6: 3(k+1)+a décale de 6.
Ou est la particularité?

De toute façon, on s'en fou, un crible ne prouve rien. Et je n'ai pas besoin que tu comprenne ton crible pour soulever le fait que toutes tes affirmations, citées précédemment, que tu présentes comme preuve, sont sorties d'un chapeau et ne sont appuyées par....rien!

Sinon, je suis ravi de t'avoir appris que multiplier les bits de primalite de tes valeurs superposées était un AND. Même si tu n'as toujours pas lu la définition d'un vecteur de bits.

#62 27-04-2019 06:55:06

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Et voilà,  tu es reparti avec "tu ne comprends rien à  G" alors que je t'ai expliqué simplement comment et pourquoi il fonctionne (image, explication et formule élémentaire).

En plus tu es un menteur ???

tu as expliqué le fonctionnement de l'algorithme , et pourquoi il fonctionne ...où ça ?

lors de sa programmation on m'a demandé si j'étais sûr du résultat de ce crible ..
j'ai donc donné une preuve élémentaire .

Alors à ton tour de dire pourquoi il marche quel que soit n fixé, et comment il fait. Sinon on serra sûr que tu n'es qu'un fanfaron et un trolleur!


que vient faire une séquence d'éléments de 1 bit....si tu est incapable de dire ce que représente les bits et en quoi cela permet de te dire ceux qui sont congrus ou pas à $2n[p_i]$ ?  En progression arithmétique de raison 30.

Montre nous ça ! en expliquant dans ta  séquence de bits, les congrus et les non congrus...!

Dernière modification par LEG (27-04-2019 07:07:41)

Hors ligne

#63 27-04-2019 07:38:03

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Je l'ai expliqué suffisament, donc soit je m'amuse à faire des copier/coller (encore), soit tu lis simplement ce que j'écris (ce que tu n'as apparement jamais fais, tu me dis maintenant que je suis incapable de te dire ce que représentent les bits...REALLY?). Tout ça pour ne pas discuter du vrai sujet: tes affirmations sortent d'un chapeau.

prends 2n=627440385707582426053018125484090845262177494922473844946893937672054123806336803541937264773086545786776463753253544153778 par exemple,

ton vecteur G sera [0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,......] quelque soit ta famille choisie.

#64 27-04-2019 11:57:00

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

la bonne blague , tu te gardes bien de prendre une petite primorielle, afin  que l'on ne puisse te mettre le nez dans ta.....

primorielle de 7 =210 =2n

7 nombres composés consécutifs..
Mon secteur d'éléments composés est :$[212,213,214,215,216,217,218]$ = ton secteur d'éléments de $n\, à \,2n$ [0,0,0,0,0,0,0] woaaaa : il a inventé l'eau chaude...
tu ne vois même pas qu'il n'y a qu'un élément dans cette suite d'entiers consécutifs composés qui appartient à une famille modulo 30, 217
qui n'est même pas utilisé dans ce qui suit ci-dessous

mon secteur du crible G
$ fam=7$ ; $n=105$ ;$P_i\leqslant\sqrt{210}$

mon secteur d'éléments G : [0, 1, 0]
mon secteur d'éléments E :  [1, 1, 1] ...t'as pas de bol  un secteur de 3 éléments dont un vérifie la conjecture...

tu es tellement à la ramasse , que tu ne sais même pas quoi regarder..Je vais t'aider à y voir clair:
dans le secteur G, 67 est $\equiv{210} [P_i]$ avec $P_i = 11;13$ qui par conséquent divise $143 = 210 - 67$

comme je suis Madame soleil je prédit que pour $n +15$ soit $15(k+1) = 120$ ; $67$  serra $\not\equiv{240}[P_i]$ car en effet le reste R de 240 par 11 et le reste R de 240 par 13, ne sont plus les mêmes par obligation....Principe du fonctionnement de l'algorithme G.
l'index de ces deux nombre $P_i$ a changé...!

Ce que tu n'as jamais été capable d'expliquer, d'où :

Comme on sait que les congruences se décalent d'un rang, 37 qui était non congru $210[P_i]$ se reporte sur son successeur 67....par conséquent il vient que pour $2n = 30(k+1) = 240$ la conjecture serra vérifiée ....C'est tellement complexe à comprendre ????,

Alors STP, arrête et amuse toi avec tes vecteurs binaires et ton crible d'Ératosthène de 1 à 2n....

Tu peux d'ailleurs le mettre ton programme d'Ératosthène que l'on regarde ....comment tu travailles....en détaillant et en prouvant tes dires...!

Car moi j'ai la correction de mettre mes cribles et programmes à disposition.

Dernière modification par LEG (27-04-2019 12:22:29)

Hors ligne

#65 27-04-2019 12:21:53

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Bien, tu commences à comprendre.
Oui, si tu prends 2n=218 tu aurras 7 éléments consécutifs composite, et s'il n'y à pas assez d'éléments pour couvrir toutes tes familles, c'est seulement parce que TU AS CHOISIS ce 2n en particulier, pas moi. ET il est là le problème: Tu choisis tes exemples avec "on voit bien que", et tu penses que c'est suffisant.

Maintenant c'est bien de me montrer que tu trouves des couples dans d'autres familles que celles auquelles appartiennent ces composites (du fait de TON CHOIX), ou avec un autre 2n (210=218?). En attendant l'exemple que je t'ai donné, moi, est réel, et comme déjà expliqué, je peux te donner des exemples avec AUTANT de zéro que je veux dans TOUTES tes familles simultanément.

J'attends toujours que tu montre/démontre tes affirmations farfellues ("pas assez de 0 pour", ... voi plus haut)

#66 27-04-2019 12:36:55

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Collag3n a écrit :

Bien, tu commences à comprendre.

Non moi je connais ce principe depuis plus d' une quinzaine d'années, mais toi tu ne comprends toujours pas que je n'ai nul besoins d'aller voir ce qui se passe avec ton crible d'Ératosthène de n à 2n...et que tous les Mathématiciens savent pertinemment que c'est inutile...

Moi je viens de te prouver ton incompréhension, fais en de même en détaillant de 1 à n que le crible G est faux..! 

En quoi il est impossible de prévoir l'étape n+1 du crible G ?

Comment tu fais pour utiliser les reste R du criblage à L'étape n ? avec des preuves !!! Et en montrant que 67 qui était congru à l'étape n , ne l'est plus à l'étape n+1...
explique pourquoi...explique la fonction de G de ce crible

Ce que je viens de te prouver...!

Sinon prend l'air ça permet de réfléchir.

Hors ligne

#67 27-04-2019 13:03:08

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Encore (tient donc) une fois, personne n'a dit que ton crible est faux, c'est juste un crible !!!! ça marque des entiers comme étant premier ou pas premier, C'EST TOUT !!!! RIEN d'AUTRE !!! NADA !!! C'est la définition même d'un crible.

Comme déjà dit (tient donc) plusieurs fois, il n'y à rien à prévoir dans un crible !!!!! tes deux vecteurs sont connus jusqu'au point où tu les à calculer, et OUI la seule inconnue est la primalité des NOUVEAUX nombres que tu ajoutes à 2n. Que ce soit Erathostène ou crible inversé ou crible tartenpion.

Tu continues à faire comme si prévoir la primalité des entiers à l'étape n+1 était le problème ou la difficulté ou une particularité de ton crible. NON !!!! Ce n'est ni le problème, ni la conjecture, ni une difficulté (Avec erathostène plié en deux, tu n'as aussi qu'un seul élément inconnu qui s'ajoute).

La conjecture n'a RIEN à voir avec le criblage. ABSOLUMENT RIEN !!!!
La conjecture c'est ce que tu tentes de faire avec des affirmations sorties d'un chapeau, APRES criblage: une fois que tu met tes vecteurs de primalité en superposition. Et ce qui se passe à l'étape n+1 quand tu décales ton E par rapport à ton G et donc TOUS tes bits fusionnés sont recalculés, TOUS SANS EXCEPTION (oui, ceux du résultat de E et G ENSEMBLE, ceux qui comptent pour la conjecture).

En plus tu crois que ce que tu connais depuis 15 ans ne s'applique pas à ton crible G? Donc tu prétends que ton crible G va trouver des nombres premiers là où Erathostène n'en trouve pas? Tu prétends que ton crible G va pouvoir mettre des 1 sur des composites?
Dans l'exemple que je t'ai donné (celui avec un G qui commence par une dizaine de 0), je te défie de trouver un 1 dans ton vecteur G (quelque soit la famille) la où je t'ai dit qu'il n'y avait que des 0.
En gros tu nies que je peux te trouver des 2n qui mettent des 0 dans tous tes vecteurs G sur autant de position que je veux?
Tu continues à dire qu'il est impossible d'avoir des millions de 0 en début de chacun de tes vecteurs G (pour chaque famille)?
Si ce n'est pas le cas, d'où sortent tes affirmations?

#68 27-04-2019 13:24:39

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

je t'ai demandé d'expliquer le fonctionnement de G et tu te caches derrière ton inaptitude à prouver faux ce que j'ai demandé .

Maintenant c'est nouveau je décale les éléments de E....de 1 à n...??? et je suis obligé de recalculer les congruences de 1 à n pour n=15(k+1) ???

Donc, même en te mettant devant ta bêtise qui ne te permet pas d'expliquer ce qui est évident au post ci-dessus,  tu t'entête  avec tes bits....de n à 2n....

malgré mes explications tu n'est même pas foutu de calculer l'index de départ des $P_i$ qui criblent dans G....? Va jouer à la marelle , avec tes bouts de papiers ...ça te ferra du bien...!

Hors ligne

#69 27-04-2019 14:03:04

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Tu as vraiment des inaptitudes à lire correctement, normal que tout t'échappe.

(encore une fois) Je t'ai expliqué le fonctionnement de G à mainte reprises, (encore une fois) ce n'est pas ton crible qui est faux, mais tes affirmations basées sur le résultat, (encore une fois) tu n'as RIEN à recalculer avec ton crible, mais OUI, fusionner E et G C'EST un calcul sur CHAQUE bits, tu crois que mettre un 1 en face d'un 0 pour obtenir un 0 ce n'est pas un calcul? tu crois que tu l'avais déjà fais à l'étape n-1? NON!. (encore une fois) OUI des 0 et des 1 CE SONT DES BITS !!!!!!!, (encore une fois) ON SE FOUT DU CALCUL D'INDEXES, DE CONGRUENCES, ...... CE N'EST PAS LA CONJECTURE !!! C'est juste un CRIBLE! La conjecture ne te demande pas comment calculer la primalité d'un entier (congru, venat de mars ou autre), NON!, (encore une fois) tu prétends que je ne comprends rien, alors que tu es incapable de lire des phrases pourtant simples. Quand vas-tu lire ce que j'écris???? Quand???? (ne prends pas la peine de répondre, je connais la réponse).

(encore une fois) tu continues à me parler de ton crible alors que je te parle de TOUT autre chose: Tes affirmations farffelues sorties d'un chapeau (particularité, variation négligeable, pas assez de 0, des 1 consécutifs, il est absurde de, ...)

Tu vient de passer 5 posts à complètement répondre à côté pour ne pas répondre à l'essentiel: Tu n'as rien prouvé concernant LA CONJECTURE!!!! ni de près ni de loin. Et tu prends soin systématiquement d'éviter d'abborder tes affirmations farfelues.

Sinon je sais EXACTEMENT ce que tu fais, et mieux que toi ça devient de plus en plus évident.

#70 27-04-2019 14:16:24

Collag3n
Invité

Re : sur la conjecture de Goldbach

Ok, laisse tomber. 15 ans pour faire un simple crible ou ne pas savoir utiliser le formalisme mathématique, je ne sais pas trop ce qu'il y a à espérer

#71 27-04-2019 14:25:52

LEG
Membre
Inscription : 19-09-2012
Messages : 405

Re : sur la conjecture de Goldbach

Collag3n a écrit :

Tu as vraiment des inaptitudes à lire correctement, normal que tout t'échappe.

(encore une fois) Je t'ai expliqué le fonctionnement de G à mainte reprises,.

Ah bon nouveau ..tu as expliqué le fonctionnement du crible G, uniquement en disant c'est pareil que Ératosthène qui crible de 1 à 2n...
le résultat et son interprétation ,ne dit en rien , ni n'explique en rien : comment il fonctionne toi tu travailles de 1 à 2n et tu crois parce que tu prends le résultat final pour acquis du crible G que tu as compris quelque chose ..?

si c'était le cas tu aurais vu depuis longtemps qu'on peut prédire le criblage de 15(k+1) ce que je t'ai détaillé avec n= 105 c'est pourtant pas difficile de comprendre pourquoi un nombre premier P de 7 à 105 qui est congru 2n[Pi] ne peut plus l'être pour n=120 d'où ce nombre premier P = 67 vérifie la conjecture pour 2n = 240

ça  c'est vraiment difficile à comprendre , sans avoir à repasser par tes bits...??? C'est vraiment lourd....

Hors ligne

#72 28-04-2019 06:09:33

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 13 304

Re : sur la conjecture de Goldbach

Bonjour;

Dialogue de sourds.
Je sens de plus que cela dérape....

Discussion fermée

    - Yoshi -
   Modérateur


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

Pied de page des forums