Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 18-02-2017 16:21:22

Rossignol
Membre
Inscription : 19-06-2015
Messages : 97

Le disque de l'armée mexicaine

Bonjour à tous,

Je ne sais pas vous, mais moi je pensais bêtement que le disque de l'armée mexicaine avait été inventé par les Mexicains. Eh bien non, c'est une invention française (cocorico !)

Il s'agit du cryptographe de Kronberg, breveté en 1890, comme on peut le voir dans un article du Génie civil de cette même année.

Disque Mexicain

On notera la position  du W après le Z. Le W a fait une entrée tardive dans notre alphabet et sa place en 23-ième position n'était pas encore fixée : voir Wikipédia.

Sur tous les disques mexicains que j'ai vus, l'alphabet est écrit dans le sens rétrograde (sens des aiguilles d'une montre)  mais sur celui de Fred, dans sa page sur le chiffre homophone, l'alphabet est écrit dans le sens direct (sens trigo) : c'est naturel pour un prof de maths ;-)

Conclusion : on connait mal notre patrimoine.

@+

Hors ligne

#2 18-02-2017 18:12:29

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 4 701

Re : Le disque de l'armée mexicaine

Excellent !

Hors ligne

#3 05-10-2017 16:05:55

Rossignol
Membre
Inscription : 19-06-2015
Messages : 97

Re : Le disque de l'armée mexicaine

Bonjour à tous,

J'ai trouvé une autre référence du cryptographe de Kronberg dans la Revue universelle des inventions nouvelles (1890)

« L'indéchiffrable » n'impressionne pas le Commandant Bazeries (Les chiffres secrets dévoilés - p.140) :

Un autre cryptographe concentrique, en carton, imaginé par M. Kronberg, a été soumis à notre examen.

Cet appareil, trop sujet à se déplacer, ne méritait pas un examen approfondi.

Nous avons su, d'ailleurs, que M. Félix Jean d'Olivet (Loiret) avait déchiffré des dépêches que M. Kronberg lui avait données, et cela malgré des indications erronées qui l'avaient un instant dérouté.

La sécurité de ce cryptographe est faible, c'est entendu, encore faut-il l'utiliser correctement.

Herbert O. Yardley donne un exemple d'utilisation du disque de l'armée mexicaine : (The American Black Chamber p.199) :

Une transmission amusante fut captée par nos postes de TSF. Elle était adressée à un officier mexicain à Piedras Negras, envoyée par un général de Mexico. Elle était chiffrée avec le disque de l'armée mexicaine.

No. 674 Clave Circulo A. 26 49 56 91 sirvase 
decir al 15 49 73 31 04 36 75 95 alistar dos 07 
27 68 92 17 49 74 de las 12 27 65 70 17 27 74 
hoy ilegare esa.

C'est le degré zéro en cryptographie : non seulement le chiffrement n'est que partiel, mais en plus la clé est donnée en clair au début du message !

Yardley nous donne une image du disque mexicain monté à la clé A 26 49 56 91

disque mexicain

Le déchiffrement est facile :

sirvase decir al 15 49 73 31 04 36 75 95  
                  p  a  r  i  e  n  t  e  
alistar dos 07 27 68 92 17 49 74  
             h  e  m  b  r  a  s  
de las 12 27 65 70 17 27 74  
        m  e  j  o  r  e  s  
hoy ilegare esa.  

Le message est donc, en espagnol :

Sírvase decir al pariente alistar dos hembras de las mejores hoy. Ilegare esa.

Traduction :

Prière prévenir tante de tenir prêtes deux femmes des plus jolies. J'arrive aujourd'hui dans votre ville.

¡caramba!

@+

Hors ligne

Réponse rapide

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Ecrire en lettres le nombre suivant : 2

Pied de page des forums