Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 12-10-2015 16:25:01

PointMathematique314
Membre
Inscription : 06-10-2015
Messages : 45

Re : On joue aux échecs

yoshi a écrit :

Bonjour,

(petite coquille je suppose 1.a5xFb4)

Nan ! a3 x Fb4...

@+

je parlais du 2ème 1, celui du débutant.
(1. a4 x Fb5 )
j'ai cherché longtemps y'a rien en a4...mais j'ai peut être loupé quelque chose?

A+
YP

Hors ligne

#27 21-10-2015 09:15:26

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Bonjour,


Pour revenir à la partie majoritaire http://cap.echecs.com/partie.php?id=43
151021105844104933.jpg
Situation à 10:50 le 21/10
Les Noirs proposent majoritairement le coup Dc7-b6...
Ce faisant, ils surestiment gravement leur position : ce doit être le fait que la De3 n'est pas défendue et ils espèrent la gagner sur un départ du Cavalier à cause du clouage. Cela dit tôt ou tard le coup Rg1-h1 s'imposera...
Précédemment, j'avais signalé le pouvoir de nuisance du pion Blanc en "e6" (post #21)...
Il va se manifester à cause du départ de la Dame de la 7e rangée...
Donc après 26.  ...  Db6  il vient :
27. Ce4 x Ff6+       g7 x Cf6  et la case e7 est libre et le GMI va lâcher un pion qui va rapporter gros.
28.  e6-e7              Td8-e8   Les N ne peuvent pas négliger le pion, ce faisant la T quitte la colonne "d" et la défense de la Td4.
29. Fg3 x Ce5        Cd3 x Ce5  Les N ne peuvent pas reprendre du pion qui libérerait la case g5 Et maintenant si les Noirs permettent  g5-g6 les Blancs ont deux pions passés liés, avec une T en soutien derrière le pion "g6"...
30  De3 x Td4   Et la T n'était plus défendue qu'une seule fois...

Je vais bientôt savoir si mon analyse est juste..

@+

[EDIT] Db6 ayant été majoritairement choisi, j'ai lancé Houdini... Verdict : + 6,95 pour les Blancs.
En cas de reprise par le pion f6 et non par le Cd3, Houdini propose un coup qui n'est pas ce que jouerais : j'ai donc demandé la suite pour "mon" coup  30. g5-g6. Verdict : -11 et des poussières pour les N...
Il fallait bien reprendre du Cavalier.

[EDIT2] Ah bin, ça n'a pas traîné : le GMI Romain Edouard a répondu à 26. ... Dc7-b6  27. Ce4 x Ff6+... Ça se confirme !

Dernière modification par yoshi (21-10-2015 09:50:34)


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#28 21-10-2015 12:11:49

sotsirave
Membre
Inscription : 03-11-2012
Messages : 203

Re : On joue aux échecs

Bonjour

je suis certainement moins bon  que vous aux échecs et je me suis penché sur le bridge qui est beaucoup plus facile sauf si le partenaire est mauvais...A ce jeu, vous pouvez jouer et gagner contre des champions ...à cours termes alors que pour les échecs en quelques coups vous pouvez retirer votre roi n'est-ce pas?

Hors ligne

#29 21-10-2015 13:57:36

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Salut,

alors que pour les échecs en quelques coups vous pouvez retirer votre roi n'est-ce pas?

Tout dépend de ce que tu entends par  "quelques coups"...
Là il s'agissait d'une partie majoritaire avec un coup par jour... on en est au 27e coup.
Moi, j'ai joué en compète à la cadence de 40 coups (chacun) en 2 h (chacun) + 1 h (chacun) par 20 coups suivants (chacun) avec possibilité d'ajournement (avec mise préalable sous enveloppe scellée du coup qui sera joué) après 5 h de jeu effectif : les cadences sont maintenant un peu plus rapides.
Il existe aussi les "parties rapides" en 20 min chacun ou les parties dites Blitz en (3 min chacun + 3 s par coup).
Mais ces deux derniers modes comportent leur lot de gaffes plus ou moins grosses et on y perd plus facilement "au temps" (temps imparti dépassé)...
Dans la partie majoritaire citée, je suis à peu près sûr que beaucoup de ceux qui ont proposé le coup perdant ont fait ça à l'estimation sans calculs réels...
Il est assez courant que des parties d'échecs durent de 50 à 80 coups j'en ai déjà vu qui dépassent les 100).

Maintenant, si tu veux dire que si l'on joue contre un champion on peut coucher son roi en quelques coups, oui et non.
Si on est vraiment mauvais, oui : c'est le cas des miniatures (< 20 coups), mais ça peut aussi arriver à cause d'une bourde monumentale.
Dans le cas contraire, on ne peut pas gagner, certes, mais ça peut durer jusqu'à ce qu'on perde du matériel : et là, pour ne pas faire injure au Maître, on abandonne, l'issue étant plus qu'inéluctable (si c'était possible ^_^)...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#30 22-10-2015 13:08:12

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Bonjour,

Après (post #27)
26. ...        Dc7-b6
27. C x Ff6  g7 x Cf6
Comme attendu le GMI Romain Edouard (Classement Elo 2639 - aux portes du top 100 mondial) vient de jouer
28. e6-e7
La réponse noire sera inévitablement 28. ... Td8-e8 qui supprimera une défense sur la Tour d4.
Le GMI jouera-t-il Fg3 x Ce5 ?
Les Noirs seront face à deux choix cornéliens : soit  Cd3 x Fe5 qui perd la Tour d4 (le moins pire), soit f6 x Ce5 permettant la poussée blanche f5-f6 et les Noirs devront compter avec deux pions passés liés dont un très près du but, le pion f6 étant soutenu par la Tf1...
Réponse demain.

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#31 04-11-2015 10:33:32

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Re,

Je m'aperçois que je n'ai pas relaté la suite : elle tourné rapidement au désastre pour la majorité...
A partir d'un certain moment, la partie a été bouclée (bâclée) à la cadence d'1 min par coup, ça n'a pas traîné.

Comme prévu, le GMI avec les Blancs a répondu  29) Fg3 x Ce5  à   28) ... Td8-e8
Il s'en est suivi :
29) ....     f6 x Fe5
30) f7-f6   Rg8-f7
31) Rg1-h1  déclouant la Dame
15110411002478478.jpg
L'un des joueurs de la majorité avait jugé ce coup mauvais et il préconisait :
31) ...            Cd3-f2+
32) De3  x Cf2  forcé.
En cas de reprise par la Tour f1, Td4 x Td1+ et les Blancs perdent la Dame
Si Le Roi revient en g1, Cf2 x Td1 les Blancs on perdu une Tour (la reprise Tf1 x Cd1 perd la Dame sur Td4 x Td1 +) et comme la D n'a plus de bonne case et doit quitter la diagonale a7-g1 et continuer à garder "f2", la Dame sous la menace d'une attaque à la découverte par la T, saute aussi...)
Donc
32) De3 x Cf2  Td4 x Td1  La Td1 n'est pas prenable (perte de la D)
33) Df2-f5  (l'échange des Dames serait bon pour les N) avec une qualité (= un C perdu contre une T) de plus.
Les Blancs cherchent le conte jeu sur les cases blanches.

33)  .....    Td1 x Tf1  restant avec une qualité de plus et son analyse s'arrêtait sûrement là...
Matériellement les Noirs ont l'avantage, positionnellement, ils sont perdus...

Aurait suivi en effet :
34) Fg1 x Tf1   et le F va pouvoir gagner la cas c4 avec un gain de temps : la menace Ff1-c4+ délogeant le Roi était déjà terrible, forçant le sacrifice de T : Te8-e7... à qui répondait quand même Ff-c4+...

A lieu de cela, avec 1 min par coup, les Noirs ont lâché le Cd3
31) ...    T          d4-g4  ?
32) De3 x Cd3  attaquant h7
32) ....               Tg-h4 panique à bord...
La suite a été anecdotique, les N ont été matés 4 coups plus tard.

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#32 24-07-2018 09:45:30

Gaby
Invité

Re : On joue aux échecs

Je m'excuse de déterrer ce vieux post mais ça me surprend tellement que personne n'ai compris la question initiale posée par Al Berto que je ne peux m'en empêcher. Certes, son français est difficile mais reste compréhensible. Sa question était en fait une devinette et non pas un questionnement sur la probabilité mathématique de gagner en jouant au hasard.
La question était : m'est-il théoriquement possible de faire globalement au moins match nul en jouant simultanément contre deux Grands Maîtres ?
La réponse est : oui si je possède les blancs sur un échiquier et les noirs sur l'autre et que je reporte les coups de l'un sur l'autre de façon à faire jouer en réalité les deux Grands Maitres l'un contre l'autre. Du coup, quel que soit le résultat, je vais marquer 1 point sur 2.
Cette astuce est un des thèmes d'un roman sur les échecs dont je ne me rappelle plus le nom.

A+

#33 24-07-2018 12:40:55

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 451

Re : On joue aux échecs

Salut,

c'est mignon, mais ça reste une utopie de romancier. Un GMI rencontre en individuel un autre GMI (dans le cadre de tournois), et rencontre les autres joueurs dans le cadre de simultanées où notre petit joueur fait partie d'un grand nombre d'autres petits joueurs qui rencontrent le GMI. Dans ce type de rencontre, il est possible qu'on bon joueur puisse annuler face au GMI, ça s'est déjà vu.


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#34 24-07-2018 14:32:55

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Bonjour,

+1.
Situation irréaliste.

En simultanée : un seul GMI la donne... En simultanée, il arrive même qu'un GMI perde contre un bon amateur.
Mais il y a une obligation : il doit jouer son coup lorsque le maitre arrive devant votre échiquier
Solution : avoir un fort joueur à côté de soi, qui joue volontairement attentiste (pour durer) face au GMI et qui vous souffle les bons coups...
Question : même si le GMI perd, qui aurait réellement gagné ?

Jouer contre 2 GMI ?
Où ?
Dans le même salle ? Dans deux salles différentes et en courant de l'une à l'autre ? Faut pas prendre les gens pour des jambons...
En outre une partie d'échecs à ce niveau se joue à la pendule : les temps ne seront pas bons...
La supercherie tiendrait 10 coups pas plus...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#35 24-07-2018 16:59:16

Gaby
Invité

Re : On joue aux échecs

En tant que simple devinette, la question ne concerne pas ce qui se fait habituellement en tournoi ou dans les simultanées classiques mais plutôt de savoir s'il existe un moyen *d'assurer* un résultat non nul en jouant contre deux GMI simultanément. Comme on ne précise pas les modalités de la rencontre (2 scacchiere = 2 échiquiers différents), rien ne dit que les 2 GMI sont l'un à côté de l'autre. On peut supposer par exemple que la simultanée se fait par internet et de façon informelle. Dans ce fameux bouquin dont le nom ne me revient toujours pas, les 2 forts joueurs se situaient dans des pièces différentes donnant effectivement un caractère plus romancé à l'histoire.
=> yoshi : qui vous impose de jouer une partie d'échecs avec une pendule ? La devinette ne parlant pas de pendule, on suppose qu'il n'y en a pas. Par ailleurs, vous dites vous-même que dans les simultanées, l'amateur doit jouer son coup lorsque le maître finit son tour de tables et se représente devant vous. Cela montre bien qu'on utilise pas de pendules dans ce type d'exercice

#36 24-07-2018 18:32:40

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Re,

Cela montre bien qu'on utilise pas de pendules dans ce type d'exercice

En ce qui concerne les simultanées, oui.
Pour un joueur d'échecs, un vrai pas "un pousseur de buis" (comme on dit dans le jargon) la pendule est une extension du bras G ou D selon que l'on joue avec les B (sauf si on est gaucher) ou les N...
La pendule est devenue tellement une habitude ancrée qu'on joue plus mal sans qu'avec... A fortiori un Maître...
Et un tel défi ne peut que se jouer à la pendule : il est défié et donc le choix lui revient.

Une devinette, pas crédible ? Oh mais il en y a des tas...
Tiens, elles ont au moins 50 ans :
Qu'est-ce qui est vert et qui monte et descend ? Un p'tit pois dans un ascenseur ! (Et encore, stricto sensu, elle est exacte...)
Qu'est-ce qui est bleu avec des bandes blanches et qui vole ? Une mouche Gordini...

Alors, je te l'accorde, dans un roman, on imagine ce qu'on veut : moi je peux créer un personnage qui fout une raclée au champion du monde de boxe anglaise croisé au détour d'une rue...

Dans la vie IRL, je maintiens que c'est techniquement impossible à réaliser sans se faire pincer...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#37 24-07-2018 22:19:52

Gaby
Invité

Re : On joue aux échecs

En ce qui concerne les simultanées, oui.

Très bien, s'agissant d'une simultanée, il n'y a donc pas de pendule, nous sommes d'accord

Et un tel défi ne peut que se jouer à la pendule : il est défié et donc le choix lui revient.

Cette assertion n'a rien d'évident. Sachant qu'il s'agit d'une simultanée se jouant donc sans pendule et sachant que la devinette ne parle pas de pendule, vous estimez quand même que les pendules seront forcément utilisées parce que le Maître pourrait les imposer ? En fait, plutôt que de composer avec ce qui est présenté comme une condition initiale de la devinette (-> pas de pendule), vous préférez affirmer quelque chose d'incertain étant donné que le Maitre pourrait tout aussi bien accepter de jouer sans pendule, juste pour voir.

Je ne pense pas que l'intérêt de cette énigme soit de chercher à démontrer son niveau d'applicabilité dans le monde réel.
La question posée de façon précise pourrait être : Existe-t-il un moyen pour un débutant de garantir par lui-même un résultat non nul en jouant simultanément contre 2 GMI avec les blancs et les noirs. Et la réponse est juste : oui, ce moyen existe (et on le donne). Savoir si l'un des GMI va finalement réclamer une pendule ou se douter de la duperie et arrêter de jouer ne change rien au fait que la solution existe...

A+

#38 26-07-2018 09:41:38

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Salut,

Je ne t'ai pas oublié...
J'ai relu attentivement message d'Alberto
1.  Il n'y est pas question de deviner (indovinare) ou de devinette (indovinello)... C'est plutôt une sorte d'énigme...
2. Il n'y est pas question de "simultanées" : la traduction est de moi et elle est incorrecte. Il parlait d'affronter simultanément deux Maîtres.
    Ce mot désigne le spectacle exhibition où un (1) Maître joue contre 20, 40, 50... amateurs placés les uns à côté des autres.
    Le Maître a toujours les Blancs et passe de table en table pour jouer son coup, lorsque tous ont été passés en revue, il revient au premier...
    Obligation est faite à l'amateur de (ne) jouer son coup (que) lorsque le Maître se présente devant lui.
    Une "simultanée" n'a donc rien à voir avec la situation décrite par Al Berto.
3.

En fait, plutôt que de composer avec ce qui est présenté comme une condition initiale de la devinette (-> pas de pendule), vous préférez affirmer quelque chose d'incertain étant donné que le Maitre pourrait tout aussi bien accepter de jouer sans pendule, juste pour voir.

    Je te trouve bien hautain, voire méprisant vis vis d'un contradicteur...
    Il n'est donc pas question de Simultanée. J'ai simplement dit que pour un joueur régulier (a  fortiori, un GMI) la pendule est comme une extension de lui-même.
    Al Berto n'évoque pas le mot "devinette", ni la pendule. Concernant la pendule, on ne saura pas s'il y avait pensé ou non...
    D'ailleurs Al Berto avait évoqué par contre la possibilité de partie nulle :
    lorsque 2 GMI de niveaux équivalents ou presque (à 100/150 points ELO d'écart) dans 60 % des cas la partie est nulle (pifométrique).
    Pifométrique parce que je n'ai pas stats exactes ! Hier, le champion du monde, dans le tournoi de Bienne (Suisse) a fait nulle...
    Et pourtant, c'était contre un joueur qui avait 300 points Elo de moins que lui (l'écart est énorme à ce niveau)...
    Oui, le Grand Maître peut accepter de jouer sans pendule pour voir, mais c'est un peu moins sûr que le contraire : pas de certitude absolue dans aucun sens.
Ne s'agissant pas d'une "Simultanée", les Grands Maîtres peuvent tout à fait prendre volontairement une pendule, ou machinalement comme accepter de jouer sans, naturellement ou à votre demande

N-B : une énigme se doit d'avoir un énoncé sans faille, et une réponse indiscutable. Ce n'est pas le cas ici et c'est dommage.

En tous cas, il n'y aucune certitude de gain... D'ailleurs Al Berto l'avait bien évoqué : il aurait fallu parler de non défaite. Défaite = non (Gain ou nulle) et non défaite= gain ou nulle. Du point de vue de la Logique, la négation de [tex]\geqslant[/tex] (supérieur ou égal) est [tex]<[/tex] (strictement inférieur à)...

4. Il me paraît aussi impératif que les deux Grands Maîtres soient dans deux salles différentes, ou au pire dans la même, mais aussi éloignés que possible l'un de l'autre que possible.  Et dans le règlement du défi, ajouter les GMI n'ont pas le droit de se déplacer.
Car, avez-vous déjà assisté (ou participé) à un tournoi ?
Les joueurs ne restent pas le derrière vissé sur leur chaise : vous avez joué un bon coup qui plonge votre adversaire dans un abîme de réflexions (ça peut prendre 5/10/20 min, parfois plus). Vous restez là à contempler votre adversaire et la pendule ?
Tout en gardant un œil sur votre table, vous allez plutôt voir ce que font les autres...
D'ailleurs, au siècle dernier (je vais essayer de retrouver la référence), lors d'un Cht du monde, l'un des protagonistes s'était plaint auprès de l'arbitre que son adversaire le regardait et que ça troublait sa réflexion.
Remarque lui fut faite.
Réponse de l'intéressé : c'est lui qui a commencé ! Je peux même vous donner une photo comme preuve...
Lors d'un autre cht du monde (c'était Kortschnoï/Karpov, je crois), l'un accusa l'autre d'aller trop souvent aux toilettes pour tricher (y consulter des documents)...
Et oui les GMI sont parfois de grands enfants !

Tout ça pour dire que
- dans la même,  c'est scabreux,
- dans deux salles différentes : votre adversaire répond à votre coup, vous quittez la salle pour aller jouer cette réponse sur l'autre échiquier et attendre ce qu'il faut aller jouer sur l'échiquier d'où vous venez ? Et ce à chaque coup ? Et aucun des deux ne va vous faire de remarque ?
Soyons sérieux.

Sur le papier, la solution Al Berto/Boody a l'air possible.
Je veux voir s'il n'y a pas de faille, et comme je ne suis pas fort en réflexion, je vais mettre contribution deux programmes d'échecs téléchargés : GNUChess et Stockfish 9 dans 2 configurations différentes.
J'ai commencé.
1ere configuration testée :
Blancs Stockfish (20 s par coup)  Noirs joue contre moi alias (Gnuchess) et de l'autre côté  Blancs moi (alias Stockfish) joue contre Noirs GnuChess (40 s par coup)
Procédure employée.
Échiquier 1 : j'ai attendu le coup de Stockfish puis l'ai joué sur l'Échiquier 2 contre GnuChess et attendu sa réponse.
Échiquier 1 : la réponse de GnuChess, obtenue, je l'ai jouée contre Stockfish et attendu sa réponse et suis allé alors sur l'Échiquier 2

Donc j'abandonne chaque échiquier pour passer sur l'autre dès le coup obtenu.

Il me reste l'autre configuration : j'inverserai les couleurs. C'est GnuChess qui aura les Blancs et c'est par cet échiquier que je commencerai.
Les dés sont pipés : avec 40 s, GnuChess a un horizon de 10 demi-coups, alors qu'avec 20 s celui de Stockfish est de l'ordre de la trentaine.
Hier sur la fin (45e coup quand même) il a annoncé : mat en... 18 coups et il y eut mat au 56e  !!!

En résumé, sur un plan totalement et exclusivement romanesque et intellectuel, la méthode fonctionne.
Mais s'agissant d'une situation plausible, son issue réelle est tout autre.
Je maintiens donc que c'est impossible.

J'insiste : une énigme se doit de présenter une solution rigoureuse et sans faille (toutes celles présentées sur ce site sont dans ce cas on ont été démolies).
Exemple d'énigme (pas devinette) à l'énoncé et solution sans faille :
Vous arrivez devant un carrefour de deux routes, vous avez un rendez-vous, vous êtes pressé et vous ne savez laquelle prendre.
Il n'y a plus de panneaux indicateurs, ils ont été arrachés.
A l'intersection, se trouve un homme, qui a une particularité : un jour, il ment, le lendemain, il dit la vérité.
Vous ne savez évidemment pas ce qu'il en est aujourd'hui.
Quelle question (vous n'en avez droit qu'à une seule) allez-vous lui poser pour connaître à coup sûr quelle route prendre ?..
.

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#39 26-07-2018 14:14:45

Gaby
Invité

Re : On joue aux échecs

N-B : une énigme se doit d'avoir un énoncé sans faille, et une réponse indiscutable. Ce n'est pas le cas ici et c'est dommage.

Je suis complètement d'accord. Mais Al Berto ne maitrisant à l'évidence pas complètement le français, il fallait s'en doute interpréter un minimum ce qu'il voulait dire. Par ailleurs, l'astuce étant connue (je n'ai rien inventé), c'était effectivement plus facile pour recoller les morceaux.

Il n'y est pas question de "simultanées" : la traduction est de moi et elle est incorrecte. Il parlait d'affronter simultanément deux Maîtres.

Je ne suis pas d'accord. Une simultanée est le fait de jouer simultanément contre plusieurs joueurs, ce qui est le cas ici. C'est donc bien une simultanée. Le fait que dans dans une simultanée du type exhibition, le Maître ait toujours les blancs, passe de table en table, qu'aucune pendule ne soit utilisée etc... ne sont que des modalités particulières de ce type de simultanée. Mais celles-ci peuvent tout à fait changer, exemple : http://www.chess-and-strategy.com/2015/ … eugle.html. Comme vous le constatez, il s'agit toujours d'une simultanée, mais Carlsen la joue à l'aveugle et avec des pendules (!), ce qui ne correspond pas aux modalités habituelles selon vos critères.

Je te trouve bien hautain, voire méprisant vis vis d'un contradicteur...

Ce n'était pas le but. Désolé.

En tous cas, il n'y aucune certitude de gain... D'ailleurs Al Berto l'avait bien évoqué : il aurait fallu parler de non défaite. Défaite = non (Gain ou nulle) et non défaite= gain ou null

Effectivement, mais il y a certitude de match nul (1-0/0-1, 0-1/1-0, ou 0,5-0,5/0,5-0,5)

4. Il me paraît aussi impératif que les deux Grands Maîtres soient dans deux salles différentes

Sans doute, si on veut se donner une chance de faire "gober" la duperie aux 2 Maitres. Mais comme dit précédemment, là n'est pas vraiment la question puisque cela ne remet pas en cause l'existence de la solution théorique.

Car, avez-vous déjà assisté (ou participé) à un tournoi ?

je suis classé et connais le milieu des échecs

En résumé, sur un plan totalement et exclusivement romanesque et intellectuel, la méthode fonctionne.
Mais s'agissant d'une situation plausible, son issue réelle est tout autre.

Tout est dit, je crois qu'on est d'accord sur ce point. La seule différence dans mon cas est que je ne serai pas aussi catégorique sur le "... que c'est impossible [en situation réelle]". Sans prétendre que cela serait facile, je pense qu'on pourrait trouver des modalités de simultanée permettant de donner plus de chance à la duperie de fonctionner en vrai. Par exemple en donnant des explications bidons mais crédibles sur le fait que les 2 GMI doivent jouer dans des lieux différents (expérience scientifique avec caméras, simple pari, nécessité de jouer la simultanée via internet ...). Sans doute que les 2 GMI finiraient par suspecter quelque chose, mais ça pourrait ne pas être si immédiat que cela si c'est bien ficelé ...

A+

#40 01-08-2018 20:07:25

Boody
Membre
Inscription : 31-03-2014
Messages : 172

Re : On joue aux échecs

Bonjour Forum,

yoshi a écrit :

...
Exemple d'énigme (pas devinette) à l'énoncé et solution sans faille :
Vous arrivez devant un carrefour de deux routes, vous avez un rendez-vous, vous êtes pressé et vous ne savez laquelle prendre.
Il n'y a plus de panneaux indicateurs, ils ont été arrachés.
A l'intersection, se trouve un homme, qui a une particularité : un jour, il ment, le lendemain, il dit la vérité.
Vous ne savez évidemment pas ce qu'il en est aujourd'hui.
Quelle question (vous n'en avez droit qu'à une seule) allez-vous lui poser pour connaître à coup sûr quelle route prendre ?..
.

@+




Quelle ...

... réponse me donnerais-tu demain si je te demandais de m'indiquer la route que je dois prendre ?
Il devrait indiquer la mauvaise route quelque soit la journée.


“il n’existe que 10 sortes de personnes, celles qui comprennent le binaire et les autres.”
Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît... (just in case : ) )

Hors ligne

#41 02-08-2018 05:22:34

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 460

Re : On joue aux échecs

Re,

Ok, Boody !

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

Pied de page des forums