Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-06-2020 12:56:32

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 320

Conjecture de Syracuse

Salut,

Si on en croit ce papier, elle aurait été résolue.

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02464137/document 2020

Je regarde comment il a fait, mais je ne sais pas si la communauté mondiale est au courant, car normalement, on aurait eu une série d'articles dans la discipline qui en auraient parlé.

Votre avis ?

PS : au passage, il se moque des brillants esprits qui n'ont su résoudre cette conjecture. Son manque d'humilité me gêne, j'ai peur que ce soit encore un illuminé qui a trouvé à se montrer.

Dernière modification par freddy (16-06-2020 13:04:28)


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#2 16-06-2020 13:12:16

valoukanga
Membre
Inscription : 30-11-2019
Messages : 146

Re : Conjecture de Syracuse

Bonjour !

Déjà c'est louche, le papier a déjà quelques mois, et personne a crié partout que la conjecture de Syracuse a été résolue.

Ensuite pour les preuves exposées, je suis un peu perplexe. Rien que les lemmes 1 et 2 me semblent un peu louche : appeler lemme le fait d'utiliser une formule de trigo et d'intégrer (ce qu'on peut faire en Terminale), c'est un peu beaucoup je trouve.

Enfin, le fait que le document soit un peu douloureux à lire me fait douter sur la véracité des arguments.

J'ai trouvé un autre document écrit par ce monsieur (plutôt étonnant) : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01586017/document

Hors ligne

#3 16-06-2020 13:22:37

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 320

Re : Conjecture de Syracuse

Re,

je me suis fait les mêmes réflexions que toi, appeler lemme une quasi évidence pour les élèves de terminale et théorème un truc sans démonstration, mais le truc est de voir là où sa seigneurie se trompe.
Ils sont mignons, les gars ...


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#4 16-06-2020 19:10:50

Roro
Membre expert
Inscription : 07-10-2007
Messages : 901

Re : Conjecture de Syracuse

Bonsoir,

Quand je vois écrit que $\frac{a (+\infty)}{c(+\infty)} = \frac{a}{c}$ je pense aussi aux élèves de terminale... sauf que ça n'a vraiment pas de sens !

Si cet article était juste, il ne serait clairement pas resté à ce stade de la méconnaissance (et n'aurait pas été publié dans ce journal).

Roro.

P.S. Je n'ai pas trouvé d'erreur mais rien qu'avec ce que je dis au dessus, et le fait qu'il dit l'utiliser ensuite est très (trop) louche.

Hors ligne

#5 16-06-2020 22:30:38

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 320

Re : Conjecture de Syracuse

Salut,

j'ai décidé de ne plus chercher après avoir pris connaissance de la remarque 1 : je ne sais pas si le gars nous prend pour des demeurés ou s'il est persuadé d'être un petit génie (quand je lis sa remarque sur Paul Erdös, je n'ai plus de doute), mais cette remarque est d'une naïveté confondante. Par extension, tout le reste doit être du même acabit (le lemme 1 est un poème à lui tout seul). Comment a t-on pu laisser publier un tel papier, même dans un gratuit il ne passerait pas. C'est incompréhensible.


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#6 17-06-2020 06:47:43

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 5 657

Re : Conjecture de Syracuse

@Freddy : Lis donc cet article, tu comprendras pourquoi il a été publié dans ce journal...

Hors ligne

#7 17-06-2020 07:20:40

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 15 047

Re : Conjecture de Syracuse

Bonjour,

Édifiant...
Reste à savoir qui est exactement HAL.
Je vais chercher.

@+

[EDIT]
Voilà :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyper_articles_en_ligne
J'en extrais cette ligne qui m'interpelle :

Cette initiative concerne toutes les disciplines, mais les articles, dont le niveau scientifique est vérifié, ne sont pas tous évalués. Cet outil vient donc en complément de publications dans des revues à comité de lecture.

Que signifie :
vérifier le niveau scientifique d'un article ?
J'y vois une contradiction avec la suite  : ne sont pas tous évalués, dans le cas du document dont j'ai malheureusement cité le lien et que j'avais parcouru en diagonale.
Cependant à quelque chose malheur est bon puisque cela a permis à Fred de nous éclairer sur un comportement que j'étais loin de soupçonner...

Dernière modification par yoshi (17-06-2020 07:32:34)


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#8 17-06-2020 09:36:01

Fred
Administrateur
Inscription : 26-09-2005
Messages : 5 657

Re : Conjecture de Syracuse

Bonjour,

  Il faut distinguer deux choses :

* les articles publiés. C'est le cas de l'article en question, qui a donc été publié dans le Pioneer Journal of Algebra, Number Theory and its Applications. Dans une revue "sérieuse", un tel article est relu par un ou plusieurs rapporteurs qui sont chargés de l'évaluer, de vérifier s'il est correct, s'il est d'un bon niveau, s'il est en adéquation avec la revue... Evidemment, lorsqu'une revue reçoit un article prétendant démontrer une conjecture célèbre, la revue est extrêmement méfiante, et il faudra bien plus qu'un rapport favorable pour qe l'article soit accepté pour publication.
Ici, nous avons affaire à une revue pour laquelle il faut payer pour publier (un peu comme l'édition des livres à compte d'auteurs). La plupart de ces revues ne sont pas très regardantes sur la qualité des travaux soumis!

* les articles postés sur des serveurs de (pré)publications, comme HAL. De plus en plus (au moins en maths, qui est le domaine que je connais), lorsqu'un chercheur écrit un article, il le dépose sur un serveur de prépublication, comme ArXiv pour les mathématiques ou la physique théorique, ou HAL qui est administré par le CNRS (donc c'est sérieux). Il s'agit ici juste d'un dépôt qui est très peu filtré par ArXiv ou HAL, et qui n'est jamais évalué par eux. L'intérêt de faire ce type de dépot est multiple. D'abord, il permet d'avertir la communauté des chercheurs des résultats qu'on a démontré (ou au moins qu'on pense avoir démontré). Il faut savoir qu'entre le temps de soumission d'un article dans une revue et le temps de sa publication, il peut s'écouler plusieurs longues années. De plus, ceci est un moyen de contrer l'inflation galopante (délirante?) des prix dans l'édition scientifique. Les grands éditeurs scientifiques, comme Elsevier, Springer, Wiley, pratiquent des prix extrêmement élevés qui font que de nombreuses universités (y compris en France) ont dû se désabonner de leurs revues. Poster son article sur un site de prépublication c'est donner un libre accès à une version au moins préliminaire de son travail.

Pour l'anecdote, l'acronyme HAL est une référence à 2001, l'Odyssée de l'espace, le film de Stanley Kubrick, où le supercalculateur s'appelle HAL. Et HAL lui-même, ce n'est qu'un code de César appliqué à IBM...

F.

Hors ligne

#9 17-06-2020 10:26:50

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 320

Re : Conjecture de Syracuse

Fred a écrit :

@Freddy : Lis donc cet article, tu comprendras pourquoi il a été publié dans ce journal...

Salut,

instructif, merci. Je comprends mieux comment ce texte, qui multiplie les symboles mathématiques, les lemmes, théorèmes et autres corolaires dont même l'aide jardinier du jardin public où jouaient mes enfants ne voudrait pas, a pu être publié.

Toutefois, à quelque chose malheur est bon.
En effet, désormais, quand il y aura un grand fou qui n'aura de cesse de nous persuader avoir mis la main sur la découverte du millénaire, on pourra toujours l'orienter vers des pseudo revues de cette nature : il se calmera car son talent sera reconnu, il sera flatté et son égo épanoui et nous, on en sera débarrassés :-)

Si je me souviens bien, on en a eu un qui, après avoir bidouillé deux ou trois page Wikipédia pour se citer en référence, affirmait être à l'origine d'une méthode de calcul de $\sqrt{2}$ (?) qui avait plus de 2.000 ans d'existence et clamait au vol intellectuel qualifié …

Orgueil, orgueil, quand tu nous tiens ! ;-)


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#10 17-06-2020 15:27:55

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 320

Re : Conjecture de Syracuse

Fred a écrit :

Bonjour,

  Il faut distinguer deux choses :

* les articles publiés. C'est le cas de l'article en question, qui a donc été publié dans le Pioneer Journal of Algebra, Number Theory and its Applications. Dans une revue "sérieuse", un tel article est relu par un ou plusieurs rapporteurs qui sont chargés de l'évaluer, de vérifier s'il est correct, s'il est d'un bon niveau, s'il est en adéquation avec la revue... Evidemment, lorsqu'une revue reçoit un article prétendant démontrer une conjecture célèbre, la revue est extrêmement méfiante, et il faudra bien plus qu'un rapport favorable pour qe l'article soit accepté pour publication.
Ici, nous avons affaire à une revue pour laquelle il faut payer pour publier (un peu comme l'édition des livres à compte d'auteurs). La plupart de ces revues ne sont pas très regardantes sur la qualité des travaux soumis!

* les articles postés sur des serveurs de (pré)publications, comme HAL. De plus en plus (au moins en maths, qui est le domaine que je connais), lorsqu'un chercheur écrit un article, il le dépose sur un serveur de prépublication, comme ArXiv pour les mathématiques ou la physique théorique, ou HAL qui est administré par le CNRS (donc c'est sérieux). Il s'agit ici juste d'un dépôt qui est très peu filtré par ArXiv ou HAL, et qui n'est jamais évalué par eux. L'intérêt de faire ce type de dépot est multiple. D'abord, il permet d'avertir la communauté des chercheurs des résultats qu'on a démontré (ou au moins qu'on pense avoir démontré). Il faut savoir qu'entre le temps de soumission d'un article dans une revue et le temps de sa publication, il peut s'écouler plusieurs longues années. De plus, ceci est un moyen de contrer l'inflation galopante (délirante?) des prix dans l'édition scientifique. Les grands éditeurs scientifiques, comme Elsevier, Springer, Wiley, pratiquent des prix extrêmement élevés qui font que de nombreuses universités (y compris en France) ont dû se désabonner de leurs revues. Poster son article sur un site de prépublication c'est donner un libre accès à une version au moins préliminaire de son travail.

Pour l'anecdote, l'acronyme HAL est une référence à 2001, l'Odyssée de l'espace, le film de Stanley Kubrick, où le supercalculateur s'appelle HAL. Et HAL lui-même, ce n'est qu'un code de César appliqué à IBM...

F.

Re,

j'ajouterai un point important aux précisions apportées par Fred : la réputation et la notoriété d'une revue se jugent à la qualité des papiers publiés.

Récemment, dans le cadre de la lutte contre le Covid19, une revue anglaise connue et réputée semble t-il dans le milieu scientifique médical, s'est lamentablement gaufrée en publiant une analyse sur des fondements scientifiques plus qu'incertains.
Le dispositif du peer review a dû dysfonctionner car, sans être de la partie, la méthode me semblait immédiatement totalement contestable.
Elle reposait sur la même méthode que celle reprochée à notre marseillais national, l'étude devait porter un coup fatal à ses travaux.
C'est ainsi que 3 auteurs sur 4 (le dernier est le patron de la boite data science qui a fabriqué l'étude) se sont rapidement désolidarisés, preuve de la faiblesse scientifique des conclusions.

La prudence commandait d'attendre et de vérifier, l'égo du chercheur et le désir d'être "le premier", moteur essentiel de la recherche et de la découverte, les ont poussés à la faute.
La revue a dû perdre beaucoup en notoriété, c'est un peu minable mais j'ai compris que ce n'est pas rare en médecine et en situation d'urgence absolue.

Ici, c'est un peu pareil : si les gars ne font pas un peu le ménage dans les prépublications qui y figurent, rapidement, elle sera assimilée à un truc genre " Biba" ou autres journaux pour nos chers adolescents, car le texte du rigolo qui annonce que tous les autres sont de c.ns pour ne pas avoir résolu cette conjecture en développant des lignes de calcul d'une rare indigence ne la grandit pas vraiment.


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

Pied de page des forums