Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-12-2019 22:00:14

Maenwe
Membre confirmé
Inscription : 06-09-2019
Messages : 387

Commencer les échecs...

Bonsoir à tous !

Je voudrais commencer cette à apprendre cette discipline que sont les Échecs, et étant donné que je n'ai pas un temps illimité, je me suis dit pourquoi ne pas demander sur ce forum sachant qu'il y a des passionné (Yoshi notamment ;) ) :

       Je dois trouver un plan d'attaque pour me lancer dans le monde des échecs. J'ai une petite idée de comment je pourrai procéder, seulement vu que je commence de zéro (ou presque, j'ai déjà joué mais je n'arrive pas à changer de point de vue pour les échecs comme on peut le faire en maths ^^) j'ai des doutes dessus car : mon plan d'attaque est essentiellement le même que quand je commence à étudier un nouveau domaine de la mathématique que je veux comprendre "pleinement", or les échecs ne fonctionnent peut-être pas comme la mathématique...
Voici mon plan :
- Dans un premier temps me procurer un ou plusieurs livre(s) sur le sujet, commencer à le ou les lire, essayer de saisir les idées décrites dans le ou les livre(s).
- Une fois que je pense être à peu près familiarisé avec quelques une des idées (c'est-à-dire que je pense comprendre plus ou moins) je me confronte à la réalité en allant sur ce forum par exemple, ou autres (encore à définir)...
- Puis continuer à jongler entre ces deux étapes jusqu'à ce que je sois à peu près convaincu de comprendre les idées que j'ai pu lire. Puis continuer la deuxième étape...

Qu'en pensez vous ?
Merci !

Hors ligne

#2 12-12-2019 10:32:37

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 14 768

Re : Commencer les échecs...

Salut,

Alors
1. Il y a pas un plan d'attaque mais des plans d'attaque. Probablement d'ailleurs que élaborer un plan d'attaque est synonyme d'élaborer une stratégie de jeu... Ladite stratégie d'ailleurs dépend d'ailleurs de la position de tes pièces et celle du partenaire et des pions en particulier. Le plan d'attaque est susceptible d'être modifié au cours du jeu. Elle dépend de grands principes du jeu.

2. Et mener à bien un plan d'attaque nécessite le recours à des schémas tactiques, que tu dois exécuter correctement et dans un ordre précis sans quoi,  ta position s'effondre et le retour de bâton ne pardonne pas...

3. Je dispose d'un "cours succinct" avec des exercices d'application que j'ai mis moi, au point avec exercices d'applications... Il était prévu, dans l'expression pour des 11/12 ans, mais est aussi valable pour des adultes. Je vais rassembler ça en veux-tu ?

4. Il est généralement admis que l'apprentissage commence par la fin du jeu : les fins de partie élémentaires.
    Supposons par exemple que je me retrouve avec une Tour de plus que l'adversaire. Mon plan gagnant sera d'échanger le matériel restant dans l'optique de finir avec R+T contre R. Parce que je sais que la "théorie" dit que je mate en 17 coups coups maximum...
    Mais en face, l'autre le sait, et il va tâcher de ne pas arriver là, ce qui peut l'amener à tomber de Charybde en Scylla, ou à jouer son va-tout et perdu pour perdu te rentrer et tenter de te déstabiliser...

5. Autre élément à prendre en compte : le temps. En compétition (et en "amical" je joue plus mal sans pendule qu'avec...) Et oui, le temps est limité (le même pour les deux) et on utilise pour cela une pendule à double cadran : on peut être gagnant sur l'échiquier et perdre parce qu'on a dépassé le temps imparti...
D'où la nécessité de maîtriser techniquement ces schémas et d'être capable de les mener à bien sans avoir (trop) à réfléchir...
Il y a un aspect mathématique dans le jeu. Arrivé à un certain point, entre deux joueurs avec une maîtrise des schémas tactiques, c'est comme la résolution d'une équation : la fin est programmée, inéluctable

6. On distingue 3 phases.
  - le début de partie où on place ses pièces en fonction de considérations stratégiques reposant sur la compréhension des pourquoi de ce placement, de ses forces et ses faiblesses. Qu'est-ce que j'ai pu perdre au début à cause de ma connaissance livresque : je jouais mécaniquement et dans certaines positions j'attendais une réponse qui n'arrivait pas : en face, il ne répondait pas comme dit dans le livre, ce n'était pas ce qu'il aurait dû répondre. Et je perdais, ne sachant comment réagir correctement. Ca dure 15-20 coups. Dans cette phase des catastrophes peuvent se produire...
- le milieu de partie : les grandes manœuvres, on élabore un plan d'attaque, on le modifie on en change, au gré du jeu...
- la fin de partie : matériel réduit. Là on décide si on peut gagner (si la position offre des chances de) ou si on fait de l'onstruction oi on échange tout et qu'n vise le match nul...

Il te faut aussi connaître l'algèbre des échecs (la notation internationale est la plus simple) pour suivre une partie...
Moyennant quoi on peut rejouer ses propres parties ou celles des grands anciens...

Je ne sais pas si je t'ai éclairé...

Mais on peut échanger...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#3 12-12-2019 10:50:08

Maenwe
Membre confirmé
Inscription : 06-09-2019
Messages : 387

Re : Commencer les échecs...

Bonjour,

Merci @Yoshi pour ta réponse !
Les conseils sont notés (j'en avais déjà lu quelques-uns sur le post épinglé de la section mais malgré tout je ne savais pas vraiment comment commencé, d'où la raison d'être de ce post), donc si j'ai bien compris je "dois" comprendre et apprendre des tactiques de bases qui me serviront de base pour la création d'une stratégie, à la manière dont on attaque un problème de mathématique, suis-je dans le bon ?
Si cela ne te mange pas trop de temps, je veux les références que tu peux me proposer !

Mmmh, oui ça me semble plutôt claire tes explications, merci pour cela d'ailleurs :) Donc en résumé, il faut que je connaisse soit à l'aise avec des tactiques sur lesquels me reposer pour que je puisse efficacement me projeter dans l'avenir sans avoir à trop réfléchir, pour connaître ces techniques je peux, lire des livres ou (non exclusif) regarder des anciennes parties (après avoir appris la codification internationale). Et bien entendu la pratique pour apprendre à mettre ça, eh bien... en pratique.

Dernière modification par Maenwe (12-12-2019 11:03:57)

Hors ligne

#4 12-12-2019 13:59:52

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 14 768

Re : Commencer les échecs...

Re,

Notation internationale algébrique.
8 rangées de bas en haut des B vers les N repérées de 1 à 8.
8 colonnes de G à D repérées de a à h...
Une case est désignée par lettre+chiffre...
Un échiquier doit toujours ête posé de façon que la case en bas à droite soit Blanche.
Un pion est désigné par la case qu'il occupe.
Le R est désigné soit par la lettre R, soit par son dessin (publications internationales)
La D est désignée soit par la lettre D, soit par son dessin (publications internationales)
le Fou est désigné soit par la lettre F, soit par son dessin (publications internationales)
le Cavalier est désigné soit par la lettre C, soit par son dessin (publications internationales)
La Tour est désignée soit par la lettre T, soit par son dessin (publications internationales)

Ta1 signifie la T placée en a1...
Un  déplacement est noté par un tiret : Ta1-a2 signifie la Tour a1 se rend en a2.S'il ,'y a pas d'ambiguïté, la notation abrégée est simplement Ta2.
Une prise est notée par une x : Ta1 x Fa2 signifie la Tour a1 prend le Fou placé en a2.S 'il ,'y a pas d'ambiguïté, la notation abrégée est simplement simplement T x Fa2, voire T x  F.

Un échec est noté +, un bon coup : ! un coup faible ?; un coup bon mais à risques !?, un coup douteux : ?!, un coup gagnant !!, perdant ??
mat $\neq$
Avantage blanc +=, gros avantage blanc +-
Avantage Noir =+, gros avantage noir -+

Quand je parlais de catastrophes, en voilà deux.
Quand on joue une partie ou un pion du Roi est avancé de deux cases, il faut surveiller la case f7, respectivement f2 et les diagonales a2_g8 respectivement a7-g7 : potentiellement c'est là que des catastrophes se produisent.
Exemples :
Le mat des sots : 1. f2-f3 ? e7e-5 2. g2-g4 et la punition : 2. ... Dd8-h4 mat
Une pareie où les deux jouent pion du Roi :
1. e2-e4  e7-e5 occupation du Centre : RAS.
2. Cg1-f3 attaque e5
2. Cg1-f3      d7-d6
3. d2-d4       f7-f5 ? (mauvais coup qui affaiblit beaucoup la position noire
4. d4 x e5     f5 x e4
5. Cf3-g5      h7-h6  ?? (coup perdant cette fois)
Voir diagramme ici : http://www.bibmath.net/forums/viewtopic.php?id=7829
Sans avoir besoin de réfléchir
6. Dd1-h5+ (+-) menace Dh5-f7 mat
6. ..... Re8-d7 seul coup
7. e4-e5+ attaquant le Roi et dégageant la 5e rangée et l'accès à la case "b5" 'le pion est défendu par le C lui même pourtant attaqué
7. .....     Rd7-b6 forcé.
8. Cg4-f7 fourchette Dd8 et Th8, en fait, un leurre, l'intention véritable est encore le dégagement de la 5e rangée.
8. ......    sauve la DN et laisse la Th8... Mais le véritable but est le coup suivant :
9. Dh5-b5 mat (la D est défendue par le Ff1 qui pourtant n'a pas encore joué)

Qu'est ce qu'on voit ? Une illustration des pbs survenant sur les diagonales signalées, le mouvement du pion f7 qui va affaiblir la diagonale h5-e8, surtout qu'après est venu h7-h6 qui est la cause finale de l'écroulement...

@+


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

#5 12-12-2019 17:38:40

freddy
Membre chevronné
Lieu : Paris
Inscription : 27-03-2009
Messages : 7 132

Re : Commencer les échecs...

Salut,

si tu veux apprendre à jouer aux échecs, ne pense surtout pas que ce sera comme les maths. Il y a des règles et principes à connaître, certes, mais l'essentiel de l'intérêt du jeu est que le terrain est en permanence truffé de mines et donc, tu passes ton temps à t'assurer de ne pas faire d'erreurs tactiques qui peuvent te faire perdre une partie que tu pensais dominer de la tête et des épaules.

Donc, pour apprendre et progresser, faut jouer, jouer et encore jouer. L'ordinateur est un bon moyen pour s'entrainer (mais c'est très agaçant de perdre contre lui car il a un sens tactique très développé ! ) puis, tu passes au virtuel et tu joues contre un être humain en ligne (ou alors, tu t'inscris dans un club et joues avec des êtres vivants, c'est beaucoup plus sympa mais faut se déplacer physiquement !).

Globalement, il y a trois phases de jeu dans une partie d'échecs : l'ouverture (il y a des mètres linéaires de littérature dessus) qui s'appuie sur des principes simples (le contrôle du centre) mais où les variations tactiques sont quasi infinies, le milieu de partie (qui marque la fin de l'ouverture, quand on considère que les pièces sont développées) et la finale (c'est la phase la plus technique car il y a peu de pièces sur l'échiquier et donc les calculs et les coups sont plus forcés, sauf que si tu te trompes sur la logique d'enchaînement, tu perds là où tu pensais gagner - là aussi, il y a plein de livres sur cette phase). On considère entrer en finale quand on a échangé les Dames. IL arrive d'ailleurs qu'on passe de l'ouverture à la finale sans passer par le milieu de partie par suite d'une série d'échanges de pièces, dont les Dames, suite à une réponse d'un coup agressif : on fait tomber toutes les tensions sur l'échiquier et on va vers une finale dont on doit mesurer si on a des chances ou non de gagner (ou de ne pas perdre => obtenir le pat et partager le point).

Le milieu de partie nécessite d'avoir une très bonne compréhension de la position (avantages, inconvénients) pour trouver ce qu'il faut faire pour conserver son avantage en élaborant un plan (que veux-je faire et comment je le fais ?). Je pense que c'est là qu'on bon joueur fait la différence. IL y a de bons livres là-dessus mais la pratique est tout aussi importante.

Yoshi est très à l'aise avec tout ça (ancien joueur de compétition, bon amateur), il t'expliquera mieux que je ne pourrais le faire mais j'insiste sur un point important : de la même manière que pour progresser en maths, il faut travailler et les exos (et problèmes), et les démonstrations des théorèmes, pour progresser aux Echecs, il faut (mais il ne suffit pas) jouer, jouer et encore jouer, car la complexité tactique et technique des positions est quasi infinie.

Enjoy !

PS : si tu trouves un club qui donne des cours, faut pas hésiter de t'y inscrire, car la transmission orale par de bons joueurs te fait gagner en temps et en compréhension. L'étude seul est beaucoup plus difficile que pour les maths (je te parle d'expérience).

Dernière modification par freddy (12-12-2019 18:11:01)


De la considération des obstacles vient l’échec, des moyens, la réussite.

Hors ligne

#6 12-12-2019 19:36:48

Maenwe
Membre confirmé
Inscription : 06-09-2019
Messages : 387

Re : Commencer les échecs...

Merci Yoshi pour ces exemples (et d'avoir expliqué la notation internationale). Je vais les regarder un peu plus en détail que je ne l'ai déjà fait, cette façon de penser est bien différente de la mienne, je sens que je peux en apprendre beaucoup !
Juste pour être sûr, quand on juge un coup comme étant perdant, à risque, etc. c'est avec l'expérience et/ou en connaissant la fin du jeu, c'est bien ça ?

@Freddy, je ne vois pas tellement la mathématique comme un ensemble de règle à appliquer et/ou connaître mais plutôt comme un monde où pour arriver à ses fins (montrer un théorème, développer une nouvelle théorie) on a le droit d'user de toutes les méthodes que l'on veut pour y arriver dans la mesure où l'on reste dans les règles (celles établit par le contexte dans lequel on travaille), truffé de mine aussi car si l'on aborde un problème du ""mauvais"" point de vue ou avec pas assez de lucidité on a vite fait de s'embourber !
Mais je te crois quand tu me dis que ce sera plus dure que lorsque l'on commence la mathématique, j'ai le sentiment que je verrai de quoi tu parles plus tard, donc je vais me taire la-dessus et je vais bien voir !
Je vais suivre tout autant ces conseils, et merci de ton point de vue sur les échecs !

Dernière modification par Maenwe (12-12-2019 19:40:45)

Hors ligne

#7 12-12-2019 21:45:30

yoshi
Modo Ferox
Inscription : 20-11-2005
Messages : 14 768

Re : Commencer les échecs...

Bonsoir,

Ta question appelle plusieurs réponses...
La première est oui. Quand on a l'expérience des finales, on voit assez vite si, suite au coup de son adversaire, on peut entrer dans tel ou type de finale qui selon les bouquins est gagnant pour soi, à condition d'avoir compris pourquoi...
Mais il y a aussi le déjà vu ou le presque déjà vu : tu as déjà vu/étudié d'autres parties avec les mêmes thèmes ou très proches et tu sais que c'est gagnant...
Et il y a les schémas de mat types qu'il importe
- de connaître par cœur
- d'être capable de repérer dans la position
- de voir s'il est exécutable et si non pourquoi... S'il y a un gêneur, on cherche si on peut le supprimer ou lui donner autre chose à faire
On peut citer :
mat du couloir, mat des épaulettes, mat du calabrais, mat des arabes, mat étouffé, mat de Boden, mat avec F+C, mats de Lolli... etc.

Il y a aussi l'aspect purement comptable (valeurs relatives, non absolues)
Le pion c'est l'unité.
Un Fou vaut 3 pions.
Un Cavalier aussi.
Sauf que si la position est pleine de de pièces partout, le Cavalier est préférable, avec ses sauts, il se faufile.
Si au contraire il y a des boulevards en diagonales avoir un (ou mieux deux) Fou est préférable : c'est une pièce à longue portée...
S'il y a des colonnes grandes ouvertes, là c'est un terrain de jeu pour les Tours. Une Tour c'est 5 pions.
Une Dame 10.
Ce sont des valeurs théoriques, un pion en transformation potentiellement possible en la pièce de ton choix (sauf le Roi bien sûr) va avoir une valeur bien supérieure à l'unité, il va jouer le rôle d'un abcès de fixation empoisonnant durablement l'esprit et la position adverse.
De même, il existe mains exemples de sacrifice de Dame, mais il ne ne joue pas sur un coup de tête (ce n'est pas de la roulette russe), il aura été calculé avec soin. On ne fait pas ce genre de cadeau à la légère...
D'ailleurs tout cadeau de l'adversaire doit être a priori comme suspect : on pèse soigneusement sa décision.
on prend le temps (tic ! tac ! tic ! tac ! tout en gardant un oeil sur la pendule) de voir s'il y a piège ou non avant d'accepter ou refuser.
Règle d'or, jamais prendre son adversaire pour un imbécile.
Témoin le célèbre mat réalisé par le Chevalier de Kermur de Legall connu maintenant sous le nom de Mat de Legall.
1. e2-e4  e7-e5  2. Cg1-f3 d7-d6 3. Ff1-c4  g7-g6 dabs l'idée de placer le Ff8 en g7 pour faire pression sur le pion e4
4. Cb1-c3 Fc8-g4 clouant le Cavalier Blanc sur la Dame (voyant - à juste titre - qu'en cas de départ du C la Dame était perdue)
Et pourtant... Départ du C !
5. Cf3 x e5 ne devait gagner qu'un pion : d6 x Ce5 6. Dd1 x Fg4 et les Blancs étaient déjà mieux...
Mais voilà, à l'époque, l'art de la défense et de la défiance n'étaient pas développés.
Le joueur avec les Noirs s'est jeté sur la Dame : 5. ...  Fg4 x Dd1
Mais les N ne savaient pas qu'il fallait faire attention au pion f7
Ils n'avaient pas vu ou pas tenu compte de la double attaque sur f7 justement, ni le Cc3 prêt à bondir en d5...
Et de se jeter sur la Dame :  Fg4 x Dd1. il avait perdu un pion mais gagné une Dame !!!
Mais, punition immédiate :
6. Fc4 x f7+  Re8-e7  forcé
7. Cc3-d5 mat...
Effectivement il avait gagné la D adverse contre un pion : avantage matériel écrasant..
Mais il s'est fait mater en deux coups.

@+


[EDIT] Dans mes notations, j'ai oublié :
O-O petit roque
O-O-O grand roque
e.p. en passant
++ échec double
+d  échec à la découverte

Dernière modification par yoshi (13-12-2019 19:10:29)


Arx Tarpeia Capitoli proxima...

Hors ligne

Réponse rapide

Veuillez composer votre message et l'envoyer
Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Message (obligatoire)

Programme anti-spam : Afin de lutter contre le spam, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question suivante. Après inscription sur le site, vous n'aurez plus à répondre à ces questions.

Quel est le résultat de l'opération suivante (donner le résultat en chiffres)?
soixante sept plus
Système anti-bot

Faites glisser le curseur de gauche à droite pour activer le bouton de confirmation.

Attention : Vous devez activer Javascript dans votre navigateur pour utiliser le système anti-bot.

Pied de page des forums