Bibm@th

Forum de mathématiques - Bibm@th.net

Bienvenue dans les forums du site BibM@th, des forums où on dit Bonjour (Bonsoir), Merci, S'il vous plaît...

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Entraide (supérieur) » Calculs de coefficients dans Z » 19-07-2019 12:23:29

Salut,

il n'y a pas de méthode parfaite, sauf à programmer un outil de calcul, car du fait qu'il y a moins de contraintes que coefficients entiers relatifs à chercher, tu as un nombre conséquent de solutions. C'est ce qu'on appelle le nombre de degrés de liberté, qui est grand dans ton cas.

Notre modérateur yoshi peut te faire ça sous Python je pense, s'il en a le temps et surtout l'envie :-)

C'est un sujet pour un informaticien, pas pour un algébriste.
Bon courage !

#2 Re : Entraide (supérieur) » Vocabulaire mathématiques » 12-07-2019 12:20:03

Salut,

pour le calcul symbolique (en informatique), c'est une vraie révolution pour les matheux car l'outil fait exactement ce que le matheux fait à la main avec sa tête. Du coup, le logiciel (par exemple Mathematica) calcule la fonction dérivée d'une fonction, ou bien la primitive d'une fonction, ou bien factorise un polynôme à coefficient réel ou complexe ... tout comme le ferait l'être humain qui est à l'origine toutefois de la programmation de la machine.
L'algèbre est une branche des mathématiques très abstraite qui manipule des objets dotés de certaines propriétés et cherchent à en déduire des comportement généraux.

La logique est la base de toute pensée rationnelle, elle énonce donc des principes universels et est bien entendu omniprésente en mathématique comme dans d'autres disciplines scientifiques et humaines (philosophie, économie et droit aussi quand on applique les règles de droit organisées par de nombreux codes en France, et formés des lois votées par nos parlementaires - Assemblée nationale et Sénat).

Petite remarque : je ne suis pas certain qu'on puisse réduire des concepts mathématiques (et même physiques) à de simples explications avec des mots empruntés aux langages littéraires et philosophiques.
Bien souvent, c'est la lecture de la définition d'un objet mathématique qui permet de savoir de quoi on cause. C'est précisément en cherchant à utiliser les mots d'un vocabulaire plus ou moins riche qu'on embrouille le lecteur plus qu'on ne l'éclaire (cf. le thème de l'obstacle épistémologique cher à Gaston Bachelard dans l'histoire de la pensée scientifique).
En revanche, quand on a bien compris le concept, on peut aisément en parler sans jamais atteindre tout le sens contenu dans sa définition formelle et originale.
As-tu conscience du temps qu'il a fallu à l'humanité pour accepter l'idée que dans une équation algébrique, le terme $x$ désigne la solution qu'on ne connait pas encore et permet de dire que si $x$ existe (comprendre : si une solution existe),alors il vérifie $ax+b=c$ ? Ce fut une révolution à l'époque ! Un peu comme le temps qu'il a fallu pour conceptualiser $0$ (le vide, le rien, ...) !

#3 Re : Entraide (supérieur) » Logique intuitionniste » 03-07-2019 13:19:25

Salut,

peux-tu nous expliquer ce qu'est la logique intuitionniste, stp ?

#4 Re : Entraide (collège-lycée) » Probabilités et logique » 03-07-2019 06:49:01

Salut et merci pour les imbéciles !

Ta question n'a pas trop de sens, tu inventes une notation inconnue a priori, alors on s'abstient d'y répondre et de rentrer dans le débat.
Si tu veux bien reformuler ton problème, on s'y penchera, sinon, longue route à toi !

#5 Re : Entraide (collège-lycée) » f(x) = (2x-1)/(x-1) » 30-06-2019 07:58:07

yannD a écrit :

# 6 : je n'ai pas de méthode pour y arriver facilement

Salut,

la méthode de yoshi est parfaite, sinon, il faut faire preuve d'imagination (ce que yoshi appelle sens du bricolage).
Par exemple, et c'est un grand classique en la matière, on calcule la limite en +l'infini des deux expressions ($x$ tend vers plus l'infini)e t on trouve immédiatement $a=2$.
Muni de cette information, on pose $x=0$ par exemple et on trouve $a-b=1$ et on déduit $b=1$.
La dernière méthode consiste à faire la division euclidienne du numérateur par le dénominateur, mais c'est très en avance par rapport au programme, il faut attendre l'enseignement supérieur :-)

#6 Re : Entraide (collège-lycée) » f(x) = (2x-1)/(x-1) » 28-06-2019 16:41:13

Re,

étudie alors la fonction $f(x)=a+b/(x-1)$ pour $x \ne 1$ et regarde combien tu vas un poil plus vite avec moins de risque d'erreurs de calculs. A propos, combien valent $a$ et $b$ ? As tu une méthode pour y arriver facilement ?

#7 Re : Entraide (collège-lycée) » f(x) = (2x-1)/(x-1) » 28-06-2019 15:11:45

yannD a écrit :

Bonjour, mais ce que  je ne comprends pas c'est qu'à la 2e question il faut en déduire de f(x) = a + b /(x-1) pour avoir le tracé
alors que j'y arrive quand même à partir de f(x) = (2x-1)(x-1)

Salut,

car le tracé est alors plus simple. En effet, on a la somme d'une constante $y=a$ et d'une hyperbole d'équation $y=b/(x-1)$.
De fait, tu vois très vite comment se comporte la courbe.

#8 Re : Entraide (supérieur) » La periode de f » 26-06-2019 20:06:27

CDS a écrit :

la methode svp !!!!

oh là, on n'est pas à tes ordres, mon gars ! Un peu de politesse ne nuit pas aux bonnes relations, tu ne penses pas ? Encore sympa qu'on te réponde, perso, je m’abstiens avec les grossiers comme toi.

#10 Re : Enigmes, casse-têtes, curiosités et autres bizarreries » Questions à Extrazlove » 20-06-2019 12:22:55

Salut,

je plussoie yoshi : on ne perd pas, on apprend !

PS : pour extralove, je pense que yoshi s'amuse avec lui comme le chat avec la souris et un beau matin, d'un coup de patte, il n'aura plus accès au site :-)

#11 Re : Entraide (supérieur) » Intégrale qui me semble impossible à calculer » 18-06-2019 16:28:33

Extrazlove a écrit :

La c'est un intégrale difficile à calculez si en remarque pas une chose qui facilite le calcul de ce intégrale si mais souvenir son bon c'est un intégral à niveau Master
Intégral de +infini à- infini de exp(-x^2)
=racine (pi/2) si mes souvenir son bon.

Tu es sûr de toi ? Je ne vois pas dans l'intégrale d'exponentielle ...

#12 Re : Entraide (supérieur) » Intégrale qui me semble impossible à calculer » 10-06-2019 09:42:03

AloWarZ a écrit :

Bonjour,
J'ai récemment eu un partiel d'Intégration et je suis tombé sur cette intégrale :

$\int_0^1\left(\int_y^1 x^{-3/2} \cos\left(\frac{\pi y}{2x}\right) \, \mathrm dx\right)\mathrm dy$

J'utilise donc Fubini puis j'ai :

$\int_y^1\left(\int_0^1 x^{-3/2} \cos\left(\frac{\pi y}{2x}\right) \, \mathrm dy\right)\mathrm dx = \int_y^1 x^{-3/2}\left(\int_0^1  \cos\left(\frac{\pi y}{2x}\right) \, \mathrm dy\right)\mathrm dx = \int_y^1 x^{-3/2} \left[\frac{2x}{\pi} \sin\left(\frac{\pi y}{2x}\right)\right]^{1}_{0}\mathrm dx = \int_y^1 \frac{2x^{-1/2}}{\pi} \sin\left(\frac{\pi}{2x}\right)\mathrm dx$

Sauf que là je bloque, je ne vois absolument pas comment calculer ça.

Pouvez vous m'indiquer quoi faire si il existe une solution?
Merci

Salut,

je pense que c'est déjà fait !

#13 Re : Leçons de Capes » [Math 37] - Exemples de calculs d'intégrales (méthodes exactes,....) » 07-06-2019 08:03:21

Salut,

à titre tout à fait anecdotique, je me souviens que mon intérêt pour la théorie des probabilités s'est accru du jour où j'ai découvert cette méthode, je devais être en classe de Première ou de Terminale, il y a très longtemps, je ne sais plus bien. Depuis, il ne s'est jamais démenti car c'est un domaine que je trouve fascinant à bien des égards.

Je plussoie donc Fred, faut faire un effort et connaître aussi cette méthode, pas très compliquée en soi et qu'on rencontre ensuite dans de nombreux domaines mathématiques.

Bon courage !

#14 Re : Entraide (collège-lycée) » Combinatoire » 06-06-2019 09:43:59

Matou a écrit :

Bonjour,

je ne vois pas en quoi donner une solution toute faite aide le questionneur. L'intérêt d'un exercice, c'est de faire un raisonnement, de comprendre le mécanisme sous-jacent, pas d'exhiber un résultat sans se poser de question.

Matou

Salut,

je suis assez d'accord avec toi. Toutefois, afin de ne pas laisser une question facile en suspens, et dans le but d'aider ceux qui viennent nous lire, je reste partisan de fournir la solution après un long moment.
Là, la réponse est cachée, c'est une bonne idée, mais je partage ta remarque, on n'aide pas les gens si on fait tout à leur place.

#15 Re : Entraide (supérieur) » Paradoxe de Saint-Pétersbourg » 02-06-2019 07:53:55

Salut,

non, on cherche un équivalent certain au jeu, cet équivalent est la mise initiale et unique $G$ que le joueur est prêt à jouer pour avoir le droit de gagner 2, ou 4, ou, 8, ou ... $2^k$, ou ... selon le schéma aléatoire décrit.
On cherche donc G tel que U$(G)=Log(G)=\sum_k Prob(2^k)Log(2^k)$. Cette utilité est mesurée tant pour les gains que pour la mise initiale, c'est la base de la théorie de la décision.
C'est ce qu'on appelle la valeur subjective du "jeu". Au cas d'espèce, elle n'est pas très élevée, mais ça dépend de la fonction d'utilité U. Prends autre chose que le $Log$, en respectant la concavité, et tu auras un autre résultat, sans changer pour autant la conclusion. A l'origine, il fallait résoudre une contradiction : un gain espéré infini (en théorie !) et pourtant, on n'était pas prêt à miser un gros montant ! Cela étant, si tu joues quelques fois  de manière consécutive à ce jeu, observe le résultat, c'est rapidement décevant :-)

Je reconnais qu'il y a une petite confusion dans le texte, et je reconnais que ton interrogation est légitime.

#16 Re : Entraide (supérieur) » Paradoxe de Saint-Pétersbourg » 01-06-2019 19:55:13

Re,

non, G n'est pas le gain mais la mise initiale dont la "valeur" est équivalente à celle du jeu.

#17 Re : Entraide (supérieur) » Paradoxe de Saint-Pétersbourg » 01-06-2019 07:57:06

Salut,

ben, c'est la valeur du jeu qui procure l'utilité espérée maximale. Et donc c'est la "valeur" de ce jeu pour un individu rationnel qui est, comme on dit, adverse au risque, c'est à dire qu'il a peur de miser de plus en plus car il a de plus en plus peur de tout perdre. Ça semble humain et ça résout ce fameux paradoxe qui continue à donner matière à réflexion et qui est à la racine de bien des théories économiques.

#18 Re : Entraide (supérieur) » bilinearité » 31-05-2019 09:20:38

Re,

dis nous ce qui te gêne dans la définition (que je te laisse nous donner) d'une forme bilinéaire (linéaire en ses deux variables donc), on t'expliquera ! C'est la forme sesquilinéaire qui est un poil plus subtile, je pense.

#19 Re : Entraide (supérieur) » bilinearité » 31-05-2019 06:44:21

Salut,

ben, tu cherches sur la toile et tu trouves, ce n'est pas plus compliqué.

Me font rire, les gars, aujourd'hui

ils se servent de la toile pour demander aux autres de faire leur boulot de recherche sur la toile, curieux état d'esprit :-)

#20 Re : Entraide (supérieur) » besoin d'aide pour interpréter un coefficient de corrélation / p-value » 23-05-2019 20:21:10

Salut,

c'est la p-value de quel test qui porte sur quoi ? C'est ça que tu dois nous indiquer, en l'état, on ne sait pas plus que toi.

#21 Re : Café mathématique » Loi de poisson » 21-05-2019 18:06:08

Re,

non, pas de khi deux, justement, on fait autrement. Trouve un cours qui en parle bien !

#22 Re : Enigmes, casse-têtes, curiosités et autres bizarreries » Besoin d'aide pour énigme. » 21-05-2019 16:26:39

yoshi a écrit :

Au secours ! qu'il disait...
J'ai réellement besoin de comprendre

Va savoir s'il est revenu lire ce qui a été fait !
Qu'est-ce que c'est gratifiant pour celui qui se fatigue à la place des autres....

J'ai trouvé : encore un qui essaie de manger à plusieurs râteliers dont un qui est vide et ne se préoccupe plus de l'autre :
https://www.maths-forum.com/enigmes/eni … 07615.html

Salut l'ami,

ouaip, mais en même temps, tu t'es fait plaisir en cherchant et trouvant la réponse ! Finalement, on est récompensé, car chaque fois, résoudre le problème est un défi qu'on aime bien relever.

Sur l'autre site, il est tombé sur un gars qu'on a bien connu ici, qui est beaucoup plus rugueux que nous et n'a pas lâché une seule réponse.
Si le demandeur revient, on saura quoi lui dire !

#23 Re : Café mathématique » Loi de poisson » 21-05-2019 16:18:31

Salut,

ça, c'est du ressort de la théorie des tests d'hypothèses. As-tu suivi un cours là dessus ?

#25 Re : Café mathématique » Loi de poisson » 20-05-2019 08:35:31

Salut,

pour revenir sur le sujet, on cherche à connaître la loi du nombre d'accidents auto déclarés sur une année et donc la recherche de la valeur du paramètre $\lambda$ de la loi de Poisson portera sur des statistiques annuelles longues.
Cette loi est bien adaptée car on sait que l'événement "0 accident dans l'année" a une probabilité assez élevée , ce qui correspond bien à la réalité (il suffit de voir combien d'accidents on a déclaré depuis qu'on conduit).

Par accident, il faut intégrer tous les risques assurés (bris de glace, vol, incendie, "cartons", dommages causés aux tiers ou subis du fait de tiers non identifiés,  ...).

Outre la collecte d'informations, il y a tout un travail statistique à faire pour déterminer le ou les paramètres de la bonne loi de probabilité qui gouverne le nombre d'accidents déclarés, car l'erreur en la matière peut mettre le compte d'exploitation de l'assureur en difficulté, ce qu'il faut éviter à tout prix !

Pied de page des forums