$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Frigyes Riesz (22 janvier 1880 [Györ] - 28 février 1956 [Budapest])

Frigyes Riesz est, avec Féjer, l'une des deux principales figures des mathématiques hongroises entre les deux guerres mondiales. Il est né à Györ où son père était médecin. Son frère cadet, Marcel, devint lui aussi un mathématicien de premier plan. Frigyes Riesz étudie aux universités de Zurich, Göttingen avant de préparer son doctorat à Budapest qu'il obtient en 1902.

Après des séjours en France et à Göttingen, il est un temps professeur de lycée à Budapest avec d'obtenir, en 1911, un poste à l'Université de Kolozsvar. Mais en 1920, à la suite du traité de Trianon, la Transylvanie est cédée à la Roumanie, et Kolozsvar devient la ville roumaine de Cluj-Napoca. Une nouvelle université est créée à Szeged, près de la frontière yougoslave. Riesz y est nommé et il y fonde avec Haar l'institut de mathématiques J. Bolyai. Ensemble, ils créent aussi le journal Acta Scientiarum Mathematicarum et ils font de Szeged un lieu reconnu de la recherche mathématique. En 1945, Riesz finit par devenir professeur à l'Université de Budapest, ville où il décède dix ans plus tard des suites d'une longue maladie.

Frigyes Riesz est un des fondateurs de l'analyse fonctionnelle. On lui doit notamment la théorie spectrale des opérateurs compacts, le théorème de représentation de Riesz, ou encore le théorème de Riesz-Fischer qui a des applications importantes en mécanique quantique. Il écrit aussi des travaux fondamentaux sur les séries de Fourier, les fonctions monotones et l'intégrale de Lebesgue.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Riesz

Les mathématiciens contemporains de Riesz (né en 1880)
  • Pavel Alexandrov (né en 1896)
  • René Baire (né en 1874)
  • Stefan Banach (né en 1892)
  • Félix Bernstein (né en 1878)
  • Serguei Bernstein (né en 1880)
  • George David Birkhoff (né en 1884)
  • Harald Bohr (né en 1887)
  • Émile Borel (né en 1871)
  • Luitzen Egbertus Jan Brouwer (né en 1881)
  • Cesare Burali-Forti (né en 1861)
  • Constantin Carathéodory (né en 1873)
  • Elie Cartan (né en 1869)
  • André-Louis Cholesky (né en 1875)
  • Richard Courant (né en 1887)
  • Pierre Fatou (né en 1878)
  • Lipót Fejér (né en 1880)
  • John Charles Fields (né en 1863)
  • Ronald Aylmer Fisher (né en 1890)
  • Maurice Fréchet (né en 1878)
  • Guido Fubini (né en 1879)
  • René Gateaux (né en 1889)
  • Thomas Hakon Grönwall (né en 1877)
  • Jacques Hadamard (né en 1865)
  • Hans Hahn (né en 1879)
  • Georg Hamel (né en 1877)
  • Godfrey Harold Hardy (né en 1877)
  • Félix Hausdorff (né en 1868)
  • David Hilbert (né en 1862)
  • Gaston Julia (né en 1893)
  • Edmund Landau (né en 1877)
  • Henri Lebesgue (né en 1875)
  • Solomon Lefschetz (né en 1884)
  • John Littlewood (né en 1885)
  • Szolem Mandelbrojt (né en 1899)
  • Hermann Minkowski (né en 1864)
  • Paul Montel (né en 1876)
  • Louis Mordell (né en 1888)
  • Rolf Nevanlinna (né en 1895)
  • Emmy Noether (née en 1882)
  • Alessandro Padoa (né en 1868)
  • Paul Painlevé (né en 1863)
  • Michel Plancherel (né en 1885)
  • Emil Leon Post (né en 1897)
  • Srinivasa Ramanujan (né en 1887)
  • Bertrand Russell (né en 1872)
  • Issai Schur (né en 1875)
  • Waclaw Sierpiński (né en 1882)
  • Hugo Steinhaus (né en 1887)
  • Teiji Takagi (né en 1875)
  • Otto Toeplitz (né en 1881)
  • Pavel Urysohn (né en 1898)
  • Hermann Weyl (né en 1885)
  • Norbert Wiener (né en 1894)
  • Oscar Zariski (né en 1899)
  • Ernst Zermelo (né en 1871)