$$\newcommand{\mtn}{\mathbb{N}}\newcommand{\mtns}{\mathbb{N}^*}\newcommand{\mtz}{\mathbb{Z}}\newcommand{\mtr}{\mathbb{R}}\newcommand{\mtk}{\mathbb{K}}\newcommand{\mtq}{\mathbb{Q}}\newcommand{\mtc}{\mathbb{C}}\newcommand{\mch}{\mathcal{H}}\newcommand{\mcp}{\mathcal{P}}\newcommand{\mcb}{\mathcal{B}}\newcommand{\mcl}{\mathcal{L}} \newcommand{\mcm}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcc}{\mathcal{C}} \newcommand{\mcmn}{\mathcal{M}}\newcommand{\mcmnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)} \newcommand{\mcmnk}{\mathcal{M}_n(\mtk)}\newcommand{\mcsn}{\mathcal{S}_n} \newcommand{\mcs}{\mathcal{S}}\newcommand{\mcd}{\mathcal{D}} \newcommand{\mcsns}{\mathcal{S}_n^{++}}\newcommand{\glnk}{GL_n(\mtk)} \newcommand{\mnr}{\mathcal{M}_n(\mtr)}\DeclareMathOperator{\ch}{ch} \DeclareMathOperator{\sh}{sh}\DeclareMathOperator{\th}{th} \DeclareMathOperator{\vect}{vect}\DeclareMathOperator{\card}{card} \DeclareMathOperator{\comat}{comat}\DeclareMathOperator{\imv}{Im} \DeclareMathOperator{\rang}{rg}\DeclareMathOperator{\Fr}{Fr} \DeclareMathOperator{\diam}{diam}\DeclareMathOperator{\supp}{supp} \newcommand{\veps}{\varepsilon}\newcommand{\mcu}{\mathcal{U}} \newcommand{\mcun}{\mcu_n}\newcommand{\dis}{\displaystyle} \newcommand{\croouv}{[\![}\newcommand{\crofer}{]\!]} \newcommand{\rab}{\mathcal{R}(a,b)}\newcommand{\pss}[2]{\langle #1,#2\rangle} $$
Bibm@th

Giulio Ascoli (20 janvier 1843 [Trieste] - 12 juillet 1896 [Milan])

On sait peu de choses de la vie du mathématicien juif italien Giulio Ascoli, si ce n'est qu'il étudie à l'Ecole Normale Supérieure de Pise dont il est diplômé en 1868. Il enseigne ensuite à l'école polytechnique de Milan.

Les contributions principales d'Ascoli concernent la théorie des fonctions et les séries de Fourier. Avec son collègue italien Arzela, il est un précurseur de l'analyse fonctionnelle et est le premier à considérer des espaces de fonctions continues. Il introduit notamment la notion d'équicontinuité.

Les entrées du Dicomaths correspondant à Ascoli

Les mathématiciens contemporains de Ascoli (né en 1843)
  • Paul Appell (né en 1855)
  • Cesare Burali-Forti (né en 1861)
  • William Burnside (né en 1852)
  • Georg Cantor (né en 1845)
  • Ernesto Cesàro (né en 1859)
  • Gaston Darboux (né en 1842)
  • Richard Dedekind (né en 1831)
  • Paul Du Bois Reymond (né en 1831)
  • Gottlob Frege (né en 1848)
  • Georg Frobenius (né en 1849)
  • Josiah Willard Gibbs (né en 1839)
  • Jørgen Pedersen Gram (né en 1850)
  • Francis Guthrie (né en 1831)
  • Hermann Hankel (né en 1839)
  • David Hilbert (né en 1862)
  • Otto Hölder (né en 1859)
  • Johan Jensen (né en 1859)
  • Camille Jordan (né en 1838)
  • Félix Klein (né en 1849)
  • Sofia Kovaleskaya (née en 1850)
  • Edmond Laguerre (né en 1834)
  • Sophus Lie (né en 1842)
  • Rudolf Lipschitz (né en 1832)
  • Edouard Lucas (né en 1842)
  • Gösta Mittag-Leffler (né en 1846)
  • Max Noether (né en 1844)
  • Giuseppe Peano (né en 1858)
  • Karl Pearson (né en 1857)
  • Emile Picard (né en 1856)
  • Henri Poincaré (né en 1854)
  • Bernhard Riemann (né en 1826)
  • Hermann Schwarz (né en 1843)
  • Thomas Stieltjes (né en 1856)
  • Ludwig Sylow (né en 1832)
  • Vito Volterra (né en 1860)